R-U: Ryanair gèle les embauches et s'attend à "un Brexit très dur"

24/01/17 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Belga

La compagnie aérienne irlandaise à bas coûts Ryanair a décidé de geler les créations d'emplois au Royaume-Uni sur fond d'incertitudes entourant le Brexit, a déclaré mardi son directeur général Michael O'Leary.

R-U: Ryanair gèle les embauches et s'attend à "un Brexit très dur"

Michael O'Leary, CEO de Ryanair. © AFP

"Ryanair reporte les créations d'emplois au Royaume-Uni", a-t-il indiqué devant des journalistes lors d'une conférence à Dublin, selon des propos confirmés à l'AFP par un porte-parole.

Il n'a pas non plus totalement écarté des suppressions de postes dans le pays "bien que ce soit peu probable", alors que son groupe a créé 450 emplois au Royaume-Uni en 2016.

Ryanair, première en nombre de passagers transportés en Europe, fait face depuis le vote pour le Brexit à la chute de la livre, laquelle a perdu 14% de sa valeur face à l'euro.

Le groupe publiant ses résultats en euros, cette dépréciation ampute le montant des revenus réalisés au Royaume-Uni qui représente plus d'un quart de son chiffre d'affaires.

Michael O'Leary, fervent opposant au Brexit, a déjà prévenu que sa compagnie allait freiner son développement au Royaume-Uni, au profit de l'Italie, de la Belgique et de l'Allemagne.

Il a indiqué mardi s'attendre à "un Brexit très dur" avec une sortie brutale de l'Union européenne.

Ryanair n'exclut pas de mettre un terme à ses vols intérieurs au sein du Royaume-Uni (2% de ses vols), plutôt que de satisfaire aux nouvelles règles qui seront issues du Brexit, selon des propos tenus la semaine dernière par son directeur financier Neil Soraha.

Compagnie irlandaise, Ryanair pourrait devoir obtenir un certificat de transporteur aérien au Royaume-Uni.

Nos partenaires