Quels sont les principaux critères pour être heureux au travail?

15/03/17 à 10:47 - Mise à jour à 10:47

Source: Belga

Selon une étude menée par Tempo-Team auprès de 800 Belges, un travailleur sur quatre se dit franchement insatisfait de son travail. Pourtant, si on en croit l'étude présentée mercredi, les travailleurs heureux sont bien plus productifs et moins souvent absents.

Quels sont les principaux critères pour être heureux au travail?

© Getty Images/iStockphoto

Sur l'échelle du bonheur au travail, le Belge pointe un 7,3. Enfin d'après Tempo-Team. Car selon le bureau de recrutement Robert Half (RH), qui a consulté 25.000 personnes dont 1.000 Belges, le score ne serait que de 6,5. L'employé du plat pays serait donc bien moins satisfait que ses homologues allemands (7,1), néerlandais (6,99) ou britanniques (6,7). Mais, comme le souligne l'étude de Tempo-Team, les disparités sont importantes, un quart des travailleurs belges étant carrément insatisfaits, face à un tiers très contents.

La teneur du job, l'environnement de travail et la hiérarchie sont les principaux critères de bien-être. Le management joue en effet un rôle crucial dans le ressenti du travailleur. "Les plus contents apprécient que les supérieurs hiérarchiques sondent la satisfaction du personnel et soient reconnaissants pour le travail accompli", souligne l'enquête Tempo-Team.

Et Robert Half d'embrayer: "les employés qui affirment être traités avec plus d'équité et de respect seraient trois fois plus enclins à être heureux au travail que les autres". Les interactions sociales sur le lieu de travail sont un autre contributeur au bonheur, relève RH. "Par exemple, 74% des personnes qui ont déclaré entretenir de bonnes relations d'équipe sont épanouies au travail, contre 16% des personnes qui n'ont pas indiqué entretenir de bonnes relations."

Les bienfaits du bonheur dans son environnement de travail ne sont plus à démontrer, les travailleurs satisfaits sont en meilleure santé et souffrent moins de problèmes physiques ou psychiques. "Ils sont aussi plus ouverts au changement", souligne Tempo-Team. Enfin, sans grande surprise, l'étude démontre que la sensation de bonheur au travail va de pair avec celle du bonheur dans la vie. "Deux tiers des travailleurs qui se disent heureux dans et avec leur travail le sont également dans la vie; c'est deux fois plus que les autres."

Lire aussi notre article: Un "responsable du bonheur" peut-il vraiment rendre les employés heureux ?

Nos partenaires