Pierre-Henri Thomas
Pierre-Henri Thomas
Journaliste
Opinion

01/09/17 à 09:12 - Mise à jour à 09:12
Du Trends-Tendances du 31/08/17

Quelques réflexions avant de privatiser la SNCB

En émettant l'idée que le gouvernement devrait se pencher sur la privatisation de la SNCB, le ministre Johan Van Overtveldt a réveillé un vieux débat.

Certes, il est assez naturel qu'un ministre N-VA songe à revoir le statut d'un des derniers services publics encore véritablement fédéral, dans lequel les syndicats sont bien ancrés et dont la qualité laisse à désirer. Le dossier est électoralement porteur. Le Premier ministre, Charles Michel, a tant bien que mal essayé d'étouffer l'incendie, affirmant qu'une privatisation de nos chemins de fer n'était pas à l'ordre du jour. Mais avec ou sans la N-VA, la SNCB, avec sa dette de plusieurs milliards et un déficit de 200 millions d'euros par an, est un problème qui devra être réglé aujourd'hui ou demain.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires