Quand prépension rime avec récession

09/03/11 à 14:56 - Mise à jour à 14:56

Source: Trends-Tendances

Le Pacte des générations de 2005 devait rendre la prépension moins populaire. Echec sur toute la ligne : en 2010, le nombre de Belges qui ont usé de ce système a sans doute atteint le niveau de 2003.

Quand prépension rime avec récession

© Thinkstock

Le nombre de personnes qui optent pour la prépension a augmenté ces dernières années, malgré un renforcement du règlement en la matière intégré dans le Pacte des générations, écrivent mercredi nos confrères de Trends Magazine sur leur site Internet.

119.856 Belges sont en prépension, chiffre plus ou moins équivalent à celui de l'année dernière mais en hausse par rapport aux 106.500 de 2002.

Le Pacte des générations de 2005 devait rendre la prépension moins populaire, un objectif qui n'a pas été atteint dans la pratique. En 2005, 13.826 Belges ont pris leur prépension. Depuis, ce nombre n'a cessé d'augmenter. En 2009, ils étaient ainsi 16.900.

Les chiffres pour l'année 2010 ne sont pas encore connus mais, sur les neuf premiers mois de l'année, 13.170 Belges ont choisi la prépension. Si l'on extrapole ce chiffre pour l'ensemble de l'année, on atteint 17.559 prépensionnés, ce qui représenterait le chiffre le plus élevé depuis 2003.

Les données de 2009 et 2010 s'expliquent en partie par la récession. Plusieurs entreprises ont en effet mené des restructurations, ce qui a abouti à la prépension de nombreux travailleurs.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires