Quand audiences TV se conjugue avec réseaux sociaux

Source: Trends-Tendances

Havas Media Brussels et TEVIZZ annoncent avoir associé leurs forces pour analyser la rentrée TV sous l'angle combiné des audiences TV et des interactions sur les réseaux sociaux. Résultats de leur analyse.

Quand audiences TV se conjugue avec réseaux sociaux

© Thinkstock

Les premiers résultats, menées sur 74 émissions dans le Nord et le Sud, montrent un paysage plutôt disparate. Et il faudra sans doute attendre les prochains résultats pour tirer des conclusions. En effet, les deux sociétés poursuivront ces analyses bimensuelles jusqu'à la fin de l'année pour dégager des tendances relatives au paysage audiovisuel belge, en pleine mutation depuis l'émergence des réseaux sociaux.

Du 9 au 22 septembre, les trois émissions qui ont généré le plus d'activité sur les réseaux sociaux dans le Nord sont So you think you can dance (4.6k messages), De zevende dag (0.9k messages) et Het Lichaam van Coppens (0.5k messages) ; et dans le Sud sont le match UEFA Benfica-Anderlecht (5.3k messages), Belgium's Got Talent épisode 00 (3.4k messages) et Questions à la Une (0.6k messages).

Si le football européen avec une équipe belge à l'affiche et les émissions de type shows avec candidats génèrent toujours une forte activité sur les réseaux sociaux, on notera l'excellente rentrée du programme flamand Het lichaam van Coppens avec non seulement une forte audience TV mais aussi une communauté qui atteint aujourd'hui plus de 25.000 fans sur Facebook. De ces fans, 18.000 ont été acquis sur la période analysée. De plus, le programme enregistre le meilleur taux de mentions positives (36%) et un très faible taux de mentions négatives (4%)!

Les programmes du type magazine et actualités génèrent également une bonne activité sur les réseaux sociaux malgré des audiences TV sensiblement plus faibles. On observe par ailleurs que ces émissions entraînent des réactions nettement plus négatives (respectivement 54% et 38%) que les émissions de type shows avec candidats ou le sport. Ces chiffres s'expliquent par les sujets traités, et non par la perception de l'émission par les socionautes, explique le communiqué.

Enfin, de façon globale sur ces deux top 3, ce sont les hommes qui réagissent le plus sur les réseaux sociaux au Sud alors qu'au Nord les femmes sont particulièrement réactives sur les émissions.

Les derniers articles en un clin d'oeil




Nos partenaires