Proximus investit 3 milliards en fibre optique, Telenet augmente ses prix

19/12/16 à 16:20 - Mise à jour à 16:19

Source: Trends-Tendances

Proximus va investir 3 milliards d'euros pour fournir des connexions en fibre optique à la moitié des ménages. Le déploiement commencera début 2017. Entre-temps, Telenet annonce de manière informelle une augmentation de prix limitée.

Proximus investit 3 milliards en fibre optique, Telenet augmente ses prix

Avec l'amélioration massive de son réseau, appelée 'les Grands Travaux du Réseau',Telenet désire fournir à chaque abonné "plusieurs gigabits par seconde". © iStock

Le déploiement de fibre optique commencera à Anvers, Bruxelles, Charleroi, Gand, Namur et Roulers. Le projet se déroulera sur dix ans. Plus de la moitié de la population et 85% des entreprises belges disposeront de la fibre optique. L'offensive en fibre optique amènera les investissements de Proximus à 1 milliard d'euros par an au cours des trois prochaines années.

Pour contrer l'éventuel impact sur le cours boursier, le conseil d'administration a d'emblée décidé d'également distribuer un dividende stable d'1,5 euro sur la période 2017-2019, "sous réserve que Proximus réalise son plan stratégique de trois ans".

Dans la communication, il n'est pas question d'augmentation de tarif mais Proximus avait déjà annoncé celle-ci en novembre à ses abonnés via leur facture. Elle entrera en vigueur au 1er janvier.

Augmentation de tarif chez Telenet

Telenet est à son tour sur le point d'investir 500 millions sur cinq ans dans son réseau. Dans une interview pour Trends, le chief technology officer Micha Berger signale que c'est une des raisons pour lesquelles Telenet va également augmenter ses tarifs l'an prochain. "Pour moi, il est très difficile d'obtenir un financement pour ce type de projets", explique Berger.

Partager

En tant que société, nous faisons le choix de supporter nous-mêmes la majeure partie de nos investissements et de nos coûts.

Micha Berger, chief technology officer Telenet

"En tant que société, nous faisons le choix de supporter nous-mêmes la majeure partie de nos investissements et de nos coûts. Nous sommes malgré tout contraints à revoir et adapter légèrement nos prix. Cette modification de prix sera en ligne avec l'inflation", précise le porte-parole Stefan Coenjaerts de Telenet. Les clients peuvent s'attendre à recevoir plus d'informations début 2017.

Micha Berger, Chief Technology Officer Telenet

Micha Berger, Chief Technology Officer Telenet © www.image-zone.be

Avec l'amélioration massive de son réseau, appelée 'les Grands Travaux du Réseau',Telenet désire fournir à chaque abonné "plusieurs gigabits par seconde". "Tous les clients pourront recevoir les mêmes vitesses élevées", dit Berger. L'investissement sera terminé d'ici fin 2018 "et très certainement en 2019". Cela met une forte pression sur Proximus. Les "plusieurs gigabits" annoncés (plusieurs milliers de mégabits) de Telenet contrastent nettement par rapport aux 70 mégabits par seconde que Proximus fournit actuellement à la plupart de ses clients.

"Le trafic de données double tous les 18 à 24 mois", explique Berger. L'émergence rapide de la télévision '4K à ultra haute définition' (UHD) y joue un rôle. Les services internet comme Netflix et Amazon les exhibent surtout et le prix des téléviseurs UHD a diminué de manière spectaculaire. Un canal UHD prend toutefois 20 mégabits par seconde, une compression avec quelque perte de qualité peut cependant ramener cela à 5 mégabits par seconde. Les communications vidéo gagnent aussi sans arrêt en importance. Berger: "Lorsque WhatsApp implémente des appels en vidéoconférence, tout comme ils l'ont fait maintenant, cela implique immédiatement des quantités gigantesques de largeur de bande supplémentaire. Nous n'avons pas de contrôle là-dessus. Mon job est de prévenir les congestions du réseau."

Partager

Les "plusieurs gigabits" annoncés (plusieurs milliers de mégabits) de Telenet contrastent nettement par rapport aux 70 mégabits par seconde que Proximus fournit actuellement à la plupart de ses clients.

Les Grands Travaux du Réseau impliquent le remplacement de 150.000 amplificateurs et de presque 2 millions de composants passifs dans le réseau. Selon Berger, cela occupe actuellement 33 équipes de 7 hommes chaque jour ouvrable. Le but est d'avoir une bande passante d'1 gigahertz partout, contre 600 mégahertz maintenant dans la plupart des régions. La capacité d'upstream (débit montant), de l'utilisateur vers internet, augmentera notamment fortement. C'est jusqu'à présent le point le plus faible de Telenet. "L'utilisateur va recevoir 24 voies downstream (débit descendant) et 8 upstream. Maintenant, il n'a que 8 voies downstream", dit Berger. Avec le temps, Telenet remplacera aussi ses modems et ses décodeurs.

En plus de cela, Telenet élargit également, une fois de plus, la portée et la capacité de son réseau de fibre optique.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires