Proximus annonce des "résultats performants"

27/07/18 à 10:21 - Mise à jour à 10:21

Source: Belga

Proximus a annoncé vendredi terminer un solide premier semestre sur des résultats performants au deuxième trimestre, peut-on lire dans un communiqué du groupe. Malgré l'ouverture du marché belge à un 4e opérateur de téléphonie mobile en 2019, Proximus confirme ses prévisions pour 2018. A l'ouverture de la Bourse de Bruxelles, l'action avait déjà pris 8,16%, à 21,79 euros.

Proximus annonce des "résultats performants"

© Belga

Proximus a continué à élargir sa base clients pour l'internet et la télévision, grâce principalement à une "solide performance de Scarlet, la marque à prix avantageux" du groupe et "au succès continu des offres Tuttimus/Bizz All-in, qui totalisaient 439.000 clients à la fin juin 2018".

Le nombre de clients TV uniques s'élevait à 1.584.000 (+ 9.000 nouveaux abonnements souscrits au deuxième trimestre de 2018, soit +3,3% en glissement annuel) tandis que le nombre d'abonnés à l'internet fixe atteignait 2.002.000 fin juin (+6.000 lignes, +2,2%). Quant à la ligne fixe, son chiffre était de 2.569.000 (+25.000 lignes, -3,8%). La base clients Mobile Postpaid a également augmenté de 45.000 cartes (+2,9%), à 3.952.000 cartes au total. Le nombre de cartes prépayées s'élevait lui à 886.000 à la fin juin 2018 (-39.000, -16,4%).

Au deuxième trimestre de 2018, Proximus a réalisé un chiffre d'affaires domestique sous-jacent de 1.114 millions d'euros, soit 0,8% de plus par rapport à la même période de 2017, et un ebitda de 454 millions (+5,5%). "Pour le premier semestre de 2018, l'ebitda du Groupe enregistre une croissance de 3,6%, légèrement supérieure à nos prévisions, sous l'effet de quelques éléments favorables uniques au niveau de la marge directe.

Légère croissance

Sur base de nos estimations pour le reste de l'année, nous confirmons à nouveau nos prévisions communiquées pour l'ensemble de l'année 2018: nous devrions clôturer l'année sur un ebitda du Groupe en légère croissance et un chiffre d'affaires domestique pratiquement stable", a souligné Dominique Leroy, CEO de Proximus.

"Dans les mois à venir, nous allons travailler intensément à l'élaboration de différents scénarios anticipant l'arrivée éventuelle d'un 4e opérateur et les conséquences potentielles pour Proximus, a-t-elle ajouté.

Nos partenaires