Presse : Internet ne compense pas les pertes des éditions papier

06/03/12 à 09:26 - Mise à jour à 09:26

Source: Trends-Tendances

Le chiffre d'affaires sur internet des journaux américains est très loin de compenser le recul de celui des éditions papier, indique une étude.

Presse : Internet ne compense pas les pertes des éditions papier

© www.journalism.org

"Pour chaque dollar gagné dans le numérique, 7 dollars sont perdus en chiffre d'affaires papier", conclut cette étude du Pew Research Center.

L'étude a été menée de fin 2010 à début 2012 grâce à des données commerciales confidentielles transmises par 38 journaux appartenant à six groupes différents. Dans l'ensemble, ces titres réalisent encore 92% de leur chiffre d'affaires grâce à l'édition papier.

"Un sentiment généralisé est que quinze ans après le début de la transition numérique, les dirigeants ont toujours l'impression d'être au commencement d'une réflexion sur la manière de procéder" face à l'érosion du lectorat traditionnel, a rapporté le Pew Research Center, après avoir interrogé des dirigeants de presse.

"Nos recherches révèlent un secteur qui n'a pas encore beaucoup avancé vers un modèle économique remplaçant le modèle traditionnel jadis prospère, alors même que le chiffre d'affaires publicitaire global des journaux a chuté de plus de moitié en seulement quelques années", a-t-il expliqué.

"Le secteur a réagi contre ces pertes en augmentant le prix des abonnements. Même de cette manière, le chiffre d'affaires total des journaux est en baisse de plus de 40% sur la décennie écoulée", a ajouté le centre de recherches.

D'après les auteurs de l'étude, les journaux qui s'en sortent le mieux sont ceux capables de proposer aux annonceurs publicitaires des cibles précises dans leur lectorat sur internet.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires