Près de 500 jobs vacants dans la pharma et la chimie

20/06/16 à 16:01 - Mise à jour à 16:01

Source: Belga

Quelque 440 emplois sont actuellement vacants dans le secteur de la chimie et des sciences de la vie (pharmacie, biotechnologies) en Wallonie et à Bruxelles, relève lundi une enquête de la fédération essencia auprès de ses membres. Les profils scientifiques et techniques sont particulièrement recherchés, principalement pour la recherche et le développement.

Près de 500 jobs vacants dans la pharma et la chimie

Image d'illustration. © istock

Les sociétés de la pharma et de la chimie recherchent principalement des bacheliers en sciences (chimie, biotechnologie) pour les métiers de production et des masters en sciences pour des fonctions de production et de recherche et développement. Les ingénieurs civils, industriels et bio-ingénieurs sont également demandés avec plus de 60 postes ouverts, indique essencia dans un communiqué.

Les pharmaciens, les docteurs en médecine et les docteurs en sciences sont aussi très recherchés, particulièrement dans la pharma.

Avec 20% des fonctions ne requérant pas d'expérience, le secteur scientifique offre aussi des opportunités aux jeunes diplômés.

"L'importante demande de scientifiques, docteurs et pharmaciens reflète la forte présence en Wallonie de l'industrie pharmaceutique et son haut degré de spécialisation. On compte en outre plus de la moitié de fonctions nouvelles parmi les postes ouverts, ce qui souligne le caractère innovant des entreprises", selon Bernard Broze, administrateur délégué d'essenscia wallonie et essenscia bruxelles, cité dans le communiqué.

Quelque 70 entreprises ont participé au sondage, représentant 70% de l'emploi total du secteur en Wallonie et à Bruxelles, qui occupe 35.000 personnes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires