Premier contrat en Irak pour Jan De Nul

02/02/10 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Trends-Tendances

La société de dragage Jan De Nul a annoncé mardi avoir signé un contrat d'une valeur de 52 millions d'euros pour l'approfondissement du port irakien d'Umm Qasr. Ce port, situé à l'extrême sud de l'Irak, non loin de la frontière koweitienne, permet à l'Irak d'accéder au golfe persique.

Premier contrat en Irak pour Jan De Nul

© Reuters

Le contrat signé par Jan De Nul donnera du travail à une centaine de personnes pendant plusieurs mois, dont une moitié de Belges. Le donneur d'ordre est la Compagnie générale des ports d'Irak.

Une attention poussée sera accordée à la sécurité de l'équipage, du personnel et des bateaux, souligne encore le groupe Jan De Nul, dont ce sera la première mission en Irak. La société belge connaît toutefois la région puisqu'elle a déjà effectué des missions de dragage en Iran, à Oman et au Qatar.

La Chine annule 80 % de la dette irakienne

La Chine a par ailleurs accepté d'annuler 80 % des 8,5 milliards de dollars que l'Irak lui doit, affirme mardi un communiqué du ministère chinois des Finances à Bagdad. Un accord bilatéral en ce sens a été signé à Pékin, a ajouté le ministère, sans indiquer la date mais en précisant que l'ambassadeur de Chine en Irak avait rencontré les responsables irakiens pour confirmer l'accord. Les accords commerciaux entre les deux pays ont atteint en 2009 3,8 millions de dollars, ajoute le communiqué.

A Pékin, Ma Zhaoxu, porte-parole du ministère des Affaires Etrangères, a indiqué à l'AFP que "la Chine et l'Irak sont arrivés à un accord, voici peu de temps, pour réduire substantiellement les dettes que l'Irak doit aux compagnies chinoises". "La Chine a longtemps aidé l'Irak à restaurer sa stabilité et son développement en offrant une aide, en annulant des dettes et en l'assistant dans son rétablissement économique", indique encore un communiqué.

La compagnie publique chinoise CNPC a remporté des contrats importants dans le secteur pétrolier depuis l'invasion qui a renversé l'ancien président Saddam Hussein en 2003.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires