Pratiques déloyales des supermarchés : "Le législateur belge devra muscler le texte"

30/04/18 à 10:32 - Mise à jour à 11:36
Du Trends-Tendances du 19/04/18

L'exécutif européen a décidé de s'attaquer au déséquilibre qui prévaut dans la relation entre les exploitants agricoles et la grande distribution. Un texte timide mais bienvenu pour les uns, inutile pour le secteur de la distribution, qui prône l'autorégulation.

Le commissaire européen à l'Agriculture et au Développement durable, l'Irlandais Phil Hogan ( photo), présentait la semaine dernière un projet de directive destiné à interdire les pratiques commerciales déloyales des groupes de distribution à l'égard des PME agricoles. Le texte liste toute une série de pratiques commerciales qu'il entend proscrire. Seraient ainsi interdits : le paiement des denrées alimentaires périssables au-delà de 30 jours après leur livraison, les annulations de commande en dernière minute, les modifications unilatérales ou rétroactives des contrats par l'acheteur ou encore le fait pour ce ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires