Pourquoi les voitures de luxe explosent en Belgique

04/03/12 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

Source: Trends-Tendances

La nouvelle taxe de mise en circulation dope les enregistrements de voitures de luxe. Il faut dire que, pour une Audi A6 3.0 diesel par exemple, la différence s'élève à 4.480 euros...

Pourquoi les voitures de luxe explosent en Belgique

La nouvelle taxe de mise en circulation (TMC) a sérieusement boosté le nombre d'enregistrements de nouvelles voitures le 1er mars. De nombreux acheteurs de voitures vertes ont clairement attendu l'introduction de la nouvelle taxe afin d'économiser des centaines voire des milliers d'euros grâce à leur ecoscore favorable, écrit dimanche Het Nieuwsblad.

L'attente a été particulièrement récompensée pour les voitures de luxe. Le 1er mars, 706 BMW ont été enregistrées auprès de la DIV (Direction circulation routière) alors que ce chiffre s'élève à 1.720 pour tout le mois de février. L'histoire se répète pour les Audi (573) et les Volkswagen (437).

"Nos garages et parkings sont pleins à craquer car les clients ont reporté l'enregistrement de leur nouveau véhicule", confirme Walter Stylemans, distributeur Audi.

2.278 euros de différence pour une Audi A5, 4.480 euros pour une A6

La différence de prix existe bel et bien : pour les Audi A5 1.8 Turbo essence, la TMC s'élève aujourd'hui à 200 euros, contre 2.478 auparavant. Pour l'Audi A6 3.0 diesel, la différence s'élève à 4.480 euros.

Cette différence de taxe se fait principalement ressentir pour les modèles de luxe disposant d'un moteur respectueux de l'environnement. Pour une voiture roulant au diesel, la taxe a en moyenne augmenté de 200 euros.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires