Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

09/02/16 à 15:56 - Mise à jour à 15:56

Pourquoi les prix du pétrole baissent... mais pas ceux des billets d'avion ?

C'est la devinette du jour: alors que le pétrole fait la Une des médias en raison de sa chute brutale - une chute commencée il y a un an et demi, et qui s'est d'ailleurs encore aggravée ces derniers jours -, pourquoi les prix des billets d'avion ne baissent-ils pas ?

Pourquoi les prix du pétrole baissent... mais pas ceux des billets d'avion ?

© Reuters

Ceux qui réservent leurs billets d'avion pour leurs prochaines vacances n'ont pas remarqué de baisse du prix des billets, ou alors, franchement à la marge. La devinette est donc légitime. Sachant que le kérosène intervient pour une grosse partie dans les coûts d'une compagnie aérienne, pourquoi les prix des billets d'avion ne suivent-ils pas la même pente descendante que le prix du pétrole ?

La première réponse vise à dédouaner, en quelque sorte, ces compagnies. En effet, la plupart d'entre-elles n'achètent pas leur kérosène au prix du marché, mais très souvent bien à l'avance. En clair, si le pétrole a dégringolé autour des 30 dollars aujourd'hui, les compagnies aériennes n'en profitent généralement pas, car elles se couvrent à long terme contre les variations du pétrole. Parfois, cette couverture se fait sur une durée de 18 mois, et bien entendu, à l'époque, personne n'imaginait que le prix du baril descendrait aussi bas. Donc, les compagnies qui se sont couvertes depuis longtemps ne profitent pas de cette baisse du coût du kérosène.

Partager

Sur certains billets d'avion, vous trouvez encore la case 'surcharge carburant', alors qu'elle n'est plus d'actualité depuis presque deux ans !

La deuxième raison qui explique que les prix des billets n'ont pas trop changé, c'est parce que la plupart des compagnies ne sont pas en grande forme financière. Elles préfèrent maintenir leurs marges pour les éventuels coups durs qui ne manqueront pas de venir dans une industrie très difficile. C'est la raison pour laquelle, sur certains billets d'avion, vous trouvez encore la case 'surcharge carburant', alors qu'elle n'est plus d'actualité depuis presque deux ans !

Vous connaissez sans doute la blague qui demande à quelqu'un de dire comment devenir millionnaire ? La réponse est: soyez d'abord milliardaire et investissez ensuite dans l'aérien ! Derrière l'humour, il y a également l'explication du pourquoi les prix des billets d'avion ne baissent pas ou trop peu.

Nos partenaires