Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

30/03/18 à 15:37 - Mise à jour à 15:53

Pourquoi le "culte" Elon Musk perd de plus en plus de fidèles

Depuis la mort de Steve Jobs, le génial fondateur d'Apple, Elon Musk est aujourd'hui considéré comme le patron le plus charismatique de la planète. Pourtant, depuis quelques semaines, son charisme et son sens inné de la communication ne rassurent plus les investisseurs.

Pourquoi le "culte" Elon Musk perd de plus en plus de fidèles

Elon Musk © Reuters

La preuve de cette crise de confiance, c'est que le directeur d'un fonds spéculatif a récemment affirmé que Tesla était au bord de la faillite. Et c'est vrai que les investisseurs sont aujourd'hui en proie au doute, un très grand doute. Depuis quelques jours, l'action Tesla a perdu plus de 15%, c'est évidemment énorme. Et la capitalisation boursière de Tesla a fondu de 51 milliards de dollars à 43 milliards. Ça, c'est pour les actions... Quant aux obligations émises par le spécialiste de la voiture électrique, elles ne valent plus que 87% de leur valeur nominale !

Alors pourquoi les marchés n'ont-ils plus confiance en Elon Musk, le patron de Tesla ? C'est simple: parce qu'il a promis des choses qu'il ne délivre pas. D'abord, sa société n'est toujours pas rentable après 15 ans d'existence.

Ensuite, Tesla devait produire 5.000 voitures par semaine et elle n'y arrive pas. La production a même été revue à la baisse avec 2.500 voitures par semaine... Et même à ce niveau, il semble que la production ne suive pas. C'est évidemment très embêtant, car Tesla brûle du cash à une très vive allure: en 2017, elle a brûlé 2,2 milliards de dollars. Tesla a donc besoin de vendre des voitures pour avoir des liquidités.

Et puis, en plus de ces problèmes de production, Tesla doit faire face à des démissions en chaîne. Que ce soit le directeur financier, le directeur comptable ou le directeur de la trésorerie, tous ont claqué la porte au cours des dernières semaines. Et évidemment, cela a plombé encore plus le cours de l'action Tesla.

Partager

23% des actions Tesla sont détenues par des investisseurs qui parient sur la chute du cours...

En fait, c'est encore pire que prévu. L'agence financière Bloomberg estime que 23% des actions Tesla sont détenues par des investisseurs qui parient sur la chute du cours, ce sont ce qu'on appelle des vendeurs à découvert.

Certains analystes qui suivent l'action Tesla commencent même à se poser des questions ouvertement. L'un d'eux, relayé par mes confrères des Echos, se demande s'il n'y a pas une "religion" ou un "culte" autour d'Elon Musk. Il se demande même si ces actionnaires ne se font pas abuser par Musk qui surjoue sur sa communication. Autrement dit, les actionnaires de Tesla sont pour cet analyste comme des "cohortes de fidèles et de croyants" prêts à tout, y compris à valider une rémunération de 56 milliards de dollars pour Elon Musk (sous conditions d'atteinte de certains objectifs). Bref, pour reprendre son expression, nous serions tous en train d'assister à une sorte "de délire collectif fascinant" autour de Tesla.

Entre ce genre de propos alarmiste et celui d'un fonds spéculatif qui prédit la faillite prochaine de Tesla, on comprend mieux pourquoi le cours de Bourse a piqué du nez.

En savoir plus sur:

Nos partenaires