Pourquoi la start-up Menu Next Door s'est faite discrète

05/09/17 à 09:30 - Mise à jour à 09:55
Du Trends-Tendances du 31/08/17

Malgré avoir levé plus de 4 millions d'euros en 2016, la plateforme de cuisine entre voisins a fait profil bas pendant plus de neuf mois et a discrètement quitté ses deux marchés internationaux, Paris et Londres, et s'est repliée sur Bruxelles. Pourquoi ?

En levant, pour son tout premier tour de table, pas moins de 1,75 million d'euros, la start-up bruxelloise Menu Next Door frappait les esprits l'année passée. D'autant que la jeune pousse alignait de beaux investisseurs internationaux autour d'elle. D'abord Index Ventures, fonds que l'on retrouve derrière des start-up de renom comme Dropbox, BlaBlaCar, Criteo, SoundCloud, etc. Ensuite, le fonds français Kima Ventures, financé et soutenu par le Français Xavier Niel (Free) de même que l'anglais Local Globe ou l'incubateur français The Family. Et si l'on examine les actes officiels de la firme créée au Royaume-Uni, on retrouve également à titre privé les noms de Will Shu, le fondateur de Deliveroo, ou Frédéric Mazzella et Nicolas Brusson, deux des cofondateurs de BlaBlaCar. Il faut dire que la jeune pousse déployait largement et rapidement ses ailes au-delà de la capitale belge. Menu Next Door avait, courant 2016, lancé son concept à Paris et à Londres.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires