Pourquoi Exki a dit "bye bye" à New York

24/06/17 à 13:00 - Mise à jour à 13:32
Du Trends-Tendances du 22/06/17

Après avoir nourri d'importantes ambitions outre-Atlantique, la chaîne de restauration rapide de qualité fait marche arrière, et ferme ses deux restaurants new-yorkais. Pourquoi Exki n'est-il pas parvenu à s'implanter dans la capitale américaine ? Quelles leçons les responsables du groupe tirent-ils de cet échec ?

Nous étions vraiment convaincus qu'un concept comme le nôtre pouvait fonctionner à New York, et nous le sommes toujours. " Frédéric Rouvez, co-CEO d'Exki avec Nicolas Steisel, n'exclut absolument pas de retenter l'aventure américaine. Mais pour l'heure, les priorités sont ailleurs. Le groupe a décidé de cesser complètement ses activités outre-Atlantique en fermant ses deux établissements new-yorkais, dont les pertes pesaient lourdement sur les résultats. Objectif, désormais : l'Europe. Si le responsable se veut optimiste pour l'avenir avec pas mal d'ouvertures prévues cette année, la déception n'en reste pas moins énorme. " On y a mis beaucoup d'argent et d'énergie ", dit-il. Comment ce qui devait à l'origine constituer une piste de croissance primordiale - le groupe avait pour ambition d'ouvrir entre 30 et 50 magasins dans la Grosse Pomme - s'est-il transformé en bourbier ? Rétrospective.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires