Pourquoi bpost veut davantage de sous-traitance

03/05/18 à 15:30 - Mise à jour à 15:31
Du Trends-Tendances du 03/05/18

Les effectifs de bpost devraient à nouveau reculer. L'entreprise publique cotée en Bourse négocie des économies par la sous-traitance complète du nettoyage et de la restauration, et une réduction de l'effectif dans les call centers. Au total, cela concernera 483 personnes.

"Ce sont des mesures comme nous en avons déjà prises, minimise Baudouin de Hepcée, porte-parole de l'entreprise. Bpost est en transformation depuis 15 ans. " Sans doute la pression est-elle un peu plus forte aujourd'hui car bpost traverse des turbulences. Lors de l'annonce des résultats de 2017 en mars dernier, son CEO, Koen Van Gerven, a indiqué que l'entreprise rencontrait des difficultés avec l'acquisition de Radial, un spécialiste américain de services pour l'e-commerce acheté en 2017 pour 700 millions d'euros. Ses coûts sont plus élevés que prévu, son dynamisme commercial à améliorer et l'apport aux finances de bpost en sera retardé. De plus, le recul du courrier s'accélère : de - 6 % en 2017, il devrait passer à -7 % cette année...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires