Pour la FEB, la réforme de l'impôt des sociétés envoie un signal positif aux investisseurs

22/10/17 à 22:55 - Mise à jour à 22:57

Source: Belga

(Belga) La réforme de l'impôt des sociétés approuvée en première lecture ce dimanche par les principaux ministres du gouvernement fédéral est "une bonne mesure pour augmenter l'attractivité des investissements en Belgique", se réjouit Pieter Timmermans, l'administrateur délégué de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB).

Le conseil des ministres restreint a décidé dimanche soir d'adapter le projet de loi sur la taxe sur les comptes-titres pour tenir compte de l'avis du Conseil d'Etat. Les ministres ont aussi approuvé en première lecture une loi sur la relance qui comprend une réforme de l'impôt des sociétés (Isoc). La FEB applaudit des deux mains cette dernière mesure. "C'est important qu'après un an et demi de discussions, une décision ait enfin été prise", commente M. Timmermans. "On en parle aussi en France et aux Pays-Bas, mais ici nous avons maintenant une décision." L'impôt des sociétés va passer d'environ 34 à 25%. Pour les PME, on descendra même à 20%. "Jusqu'à présent, nous étions dans les pays européens les plus taxés. Maintenant nous allons revenir dans la moyenne", félicite l'administrateur délégué. Un signal positif pour les investisseurs, considère-t-il. La mesure va permettre de créer des emplois, assure-t-il également, même s'il est encore trop tôt pour donner des estimations. (Belga)

Nos partenaires