Pour la 1ere fois, plus de Wallons se sont installés en Flandre que l'inverse

13/05/16 à 19:53 - Mise à jour à 19:53

Source: Belga

(Belga) De plus en plus de Bruxellois et de Wallons s'installent en Flandre alors que le nombre de Flamands qui franchissent la frontière linguistique est en recul, indique vendredi CIB Vlaanderen, l'association flamande des professionnels de l'immobilier. Ce sont principalement des Bruxellois qui vont s'installer en Flandre.

Pour la 1ere fois, plus de Wallons se sont installés en Flandre que l'inverse

Pour la 1ere fois, plus de Wallons se sont installés en Flandre que l'inverse © BELGA

Selon l'analyse, basée sur les chiffres du SPF Intérieur, 6.758 Flamands ont déménagé vers la Wallonie (achat ou location) et 7.689 ont choisi la capitale en 2015. L'an dernier, 7.463 Wallons sont partis s'installer au nord du pays. "Pour la première fois, on a plus de Wallons qui vont s'installer dans l'autre grande région du pays que l'inverse", explique CIB Vlaanderen. Beaucoup de Bruxellois ont choisi d'immigrer en Flandre. En 2015, environ 18.500 Bruxellois sont partis vivre dans la périphérie, à la Côte ou dans des villes flamandes comme Gand, Anvers, Malines ou Alost. Il s'agit du nombre le plus important depuis 2010. Le nombre de Flamands qui franchissent la frontière linguistique pour y vivre est en recul depuis plusieurs années. "Les prix des biens immobiliers wallons situés près de Bruxelles ne sont plus aussi intéressants", explique Kristophe Thijs de CIB Vlaanderen. Dix ans auparavant, les terrains étaient bon marché en Wallonie par rapport à la Flandre. Le fossé s'est réduit au fil des ans. Malgré l'immobilier plus cher au nord du pays, bon nombre de Wallons et Bruxellois s'y installent. En dehors des raisons socio-économiques ou de mobilité, les agents immobiliers estiment que des raisons fiscales sont un facteur d'attraction (droits d'enregistrement et de donation réduits notamment). (Belga)

Nos partenaires