Pour Boeing, les low cost vont doper la vente d'avions

11/07/14 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Trends-Tendances

Le constructeur américain Boeing vient de publier son étude prospective sur le marché des avions. Il y prédit la livraison de 36.770 jets dans les 20 prochaines années. La flotte mondiale va doubler.

Pour Boeing, les low cost  vont doper la vente d'avions

© REUTERS/Kevin P. Casey

Les compagnies low cost tirent les prévisions de ventes de Boeing vers le haut. Le constructeur américain estime que ce sont les avions moyens courriers (Boeing 737 et Airbus 320) qui feront l'essentiel des commandes des 20 prochaines années (70%), et qui expliquent la hausse de la prévision. Ce sont les avions favoris des compagnies low cost (Ryanair, easyJet, Wizz, Vueling,...).

En revanche l'étude réduit la demande pour les avions géants (Boeing 747 et Airbus A380) de 760 à 620 avions. La prévision est publiée à quelques jours de l'ouverture du salon aéronautique de Farnborough. Au total, elle ajoute plus de 1.000 avions à celle qui avait été publiée voici un an et qui tablait sur 35.280 livraisons.

La flotte mondiale va doubler La livraison de 36.770 avions dans les 20 prochaines années devrait à la fois servir à remplacer des avions existants et à augmenter la taille des flottes. Si bien que le parc mondial actuel, de 20.910 avions, devrait plus que doubler pour arriver à 42.180 avions.

Les pays émergents, surtout en Asie, devraient être les principaux moteurs de cette croissance globale. Le trafic annuel en Chine, par exemple, devrait augmenter de 6,6 % par an. Mais le trafic européen devrait continuer à croître à hauteur de 3,5% l'an. L'Asie Pacifique sera de loin le premier marché avec 37% des achats (contre 21% pour les Etats-Unis et 20% pour l'Europe).

Des avions de 160 places en moyenne Les compagnies low cost expliquent en bonne partie de la croissance des ventes. Directement et indirectement. Les nouveaux avions moyens courriers, comme les Boeing 737 Max ou les Airbus A320 Neo, qui sont en cours de mise au point, coûteront moins cher à opérer. Airbus affiche un carnet de commandes de quasi 2.700 A320 Neo, livrables à partir de 2015, et Boeing a dépassé les 2.000 commandes pour le 737 Max qui arrivera en 2017.

Les compagnies low cost sont intéressées par ces avions. Les concurrents historiques sont eux aussi intéressés, et presque obligés d'y passer, pour tenir face à la concurrence low cost. Ainsi Lufthansa a commandé des A320 Neo pour mieux réduire ses coûts d'exploitation en Europe, où les low cost sont passés de 5% de part de marché en 2001 à 40% en 2013 (offre de sièges).

Croissance malgré les crises Le document de Boeing rappelle que la vente d'avions est peu affectée par les crises, même les plus rudes comme celle qui a suivi la 11 septembre et qui a débouché sur la mise en chapitre 11 de plusieurs grandes compagnies américaines. Elle a parfois connu des pauses, mais à long terme elle est en croissance. Boeing prédit une croissance du trafic mondial de 5% par an entre 2013 et 2033, des ventes d'avions de 4,2%, au-dessus du PIB (+3,2% en moyenne).

L'industrie belge de l'aéronautique devrait profiter de cette croissance continue, à travers la Sonaca, la Sabca qui fournissent Airbus, et Techspace Aero et Asco, qui fournissent aussi Boeing.

Robert van Apeldoorn

Nos partenaires