Porsche recrute 5000 personnes

02/07/14 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Trends-Tendances

Le constructeur allemand va augmenter ses effectifs de 24% ces 5 prochaines années. C'est la conséquence d'une croissance des ventes dans le segment des SUV.

Porsche recrute 5000 personnes

© S.P.

Au moment où les constructeurs européens tendraient plutôt à réduire leurs effectifs, Porsche recrute. A tour de bras. Le constructeur de voitures de sports et de modèles haut de gamme, filiale du groupe Volkswagen, connait une forte croissance avec l'extension de sa gamme. Cette année il a introduit un SUV moyen, le Macan. Porsche vendait l'an passé 165.000 voitures (+15%), dont 1.387 en Belgique, et projette de dépasser les 200.000 véhicules en 2015.

En Belgique aussi

Porsche va embaucher 5000 personnes sur cinq ans. Elles s'ajouteront à l'effectif actuel de 21.100 salariés. Porsche avait déjà recruté plus de 8000 personnes supplémentaires depuis 2010. Objectif : étoffer les équipes à travers le monde, pour la vente, le service et la conception de voitures. Le chiffre ne concerne que le personnel recruté directement par Porsche, ce qui n'est pas le cas en Belgique, où la distribution est assurée par une entreprise indépendante, D'Ieteren. Mais cette dernière élargit et modernise le réseau, ce qui entraine des recrutements supplémentaires. Depuis janvier, le Porsche Centre de Geel a déménagé à Beringen, pour devenir le Porsche Centre Limburg, qui est trois fois plus grand. Un neuvième Centre Porsche a également été ouvert à Malines.

Le moteur de la croissance, les SUV

Le constructeur de Stuttgart s'était concentré longtemps à son modèle historique, le coupé sport 911, et n'avait guère réussi à élargir la gamme. Sauf en 2002, lorsqu'elle a fait une infidélité à sa religion des coupés pour lancer un SUV, le Cayenne. Ce dernier est devenu un moteur de croissance et est à présent le modèle le plus vendu de la marque. Porsche a depuis sorti un coupé quatre portes, Panamera et, récemment, un SUV un peu plus petit que le Cayenne, le Macan, pour surfer sur la vague de la demande pour les SUV, qui continue à gonfler.

Porsche assure une belle profitabilité au groupe Volkswagen, avec une rentabilité opérationnelle qui se situe environ à 18%, contre 3% pour la marque Volkswagen.

En savoir plus sur:

Nos partenaires