Politique fiscale du gvt fédéral insatisfaisante, selon les professions économiques

05/12/13 à 20:23 - Mise à jour à 20:23

Source: Trends-Tendances

La politique fiscale du gouvernement fédéral est insatisfaisante, selon les professions économiques comme les comptables, réviseurs d'entreprise ou experts-comptables; révèle l'enquête du groupe de réflexion "Fiscalement Correct" dont les résultats ont été présentés jeudi lors du 5e congrès des professions économiques.

Politique fiscale du gvt fédéral insatisfaisante, selon les professions économiques

© Image Globe

L'enquête TAX-Surveyx a été menée par De Cijferij auprès de 1.507 personnes (21-70 ans) dont 1.177 professionnels. Les résultats de l'enquête ne concerne que ces professionnels du secteur fiscal.
Selon le professeur et avocat fiscaliste, Michael Maus, un des membres de "Fiscalement Correct", l'insatisfaction des professions économiques se répercute principalement sur le gouvernement d'Elio Di Rupo. "86% des sondés estime que la politique du gouvernement Di Rupo a conduit à une détérioration de l'entrepreunariat. Les mesures anti-fraude ont peu d'impact, selon eux", explique-t-il. Selon l'enquête, 75% des personnes interrogées constatent que les mesures anti-fraude n'ont pas d'impact sur le travail au noir. Selon l'enquête, le travail au noir aurait même augmenté sous le gouvernement actuel.

"Les professionnels indiquent que ce n'est plus gérable pour toutes les taxes et impôts vu leur complexité. S'ils constatent cela, alors il ne faut pas demander ce qu'en pense l'homme de la rue", souligne M. Maus.

Par ailleurs, 86% des sondés estiment que l'impôt des personnes physiques est trop élevé et 63% pensent qu'il l'est aussi pour les sociétés.

La marge d'erreur varie entre 2,5 et 2,85% pour les professionnels interrogés représentatifs de toute la Belgique.

Nos partenaires