Pneus hiver: un luxe inutile ou nécessité absolue?

21/11/13 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Trends-Tendances

Ces dernières années, notre pays a connu plusieurs hivers rudes, qui ont largement perturbé la circulation routière. En cause, souvent, une conduite inadaptée et un mauvais choix de pneumatiques.

Pneus hiver: un luxe inutile ou nécessité absolue?

© Reuters

Ces hivers peu propices à la circulation routière ont au moins eu le mérite de convaincre un nombre croissant de conducteurs de l'utilité des pneus hiver, lesquels diffèrent des pneus été par la composition de leur gomme et leur profil. Il est généralement admis que, par rapport aux pneus été, les pneus hiver assurent une meilleure adhérence non seulement sur la neige mais aussi sur un revêtement mouillé et à des températures inférieures à 7 degrés Celsius.

Il a même été question un temps que la Belgique impose ces pneumatiques, à l'instar de l'Allemagne et du Luxembourg. Toutefois, une étude réalisée par l'Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR) à la demande de Melchior Wathelet, secrétaire d'Etat à la Mobilité, montre que cette mesure n'aurait eu qu'un impact très limité sur le nombre d'accidents avec blessés. Il n'y aura donc (provisoirement) pas d'obligation, mais bien une incitation.

Une autre enquête, de Touring celle-là, nous apprend que 36 % des conducteurs belges s'équipent déjà de pneus hiver. Cela signifie qu' il reste un important groupe qui circule l'hiver avec des pneumatiques été. Il n'y a rien à redire pour autant que ces conducteurs choisissent de laisser l'auto au garage pendant les intempéries. C'est le cas par exemple s'il s'agit du deuxième ou du troisième véhicule du ménage ou si l'on peut passer aux transports publics.

Une question de prix Ceux qui délaissent les pneus hiver invoquent essentiellement le coût. Mais à ce niveau, les fausses idées abondent. Nous vous proposons d'étudier plus en détail le prix total des pneus hiver à l'aide de quelques exemples concrets.

Exemple 1 : Renault Clio 1.5 dCi, taille 185/65/15

• Pneu hiver Goodyear Ultragrip 8 : 64,7 euros/pièce x 4 = 258,8 euros
• Pneu été Goodyear DuraGrip : 57,9 euros/pièce x 4 = 231,6 euros

Exemple 2 : Volkswagen Passat Variant 1.6 TDI BlueMotion, taille 205/55/16

• Pneu hiver Michelin Alpin A4 : 116,8 euros/pièce x 4 = 467,2 euros
• Pneu été Michelin Energy Saver : 95,6 euros/pièce x 4 = 382,4 euros

Exemple 3 : BMW 520d Touring, taille 225/55/17

• Pneu hiver Pirelli Winter Sottozero 3 : 163,7 euros/pièce x 4 = 654,8 euros
• Pneu été Pirelli P7 Cinturato : 171,2 euros/pièce x 4 = 684,8 euros

Premier constat, ces derniers temps, l'écart de prix entre pneus été et hiver s'est resserré. Il va de soi que, pour que la comparaison ait du sens, on prendra deux pneus été et hiver de la même marque et de la même taille. Les grandes marques, généralement les mieux classées dans les tests comparatifs, sont nettement plus chères que les marques B, qui obtiennent de moins bons résultats en termes de résistance au roulement. Or ce dernier critère est déterminant pour la consommation. D'une manière générale, les pneus hiver ont un impact négatif sur la consommation, mais pour les marques au label A (résistance au roulement la plus faible), la différence est négligeable. Pour évaluer le prix total, il faut également tenir compte du fait que les pneus été ne s'usent pas lorsque les pneus hiver sont montés. Avec un style de conduite normal, un chauffeur qui parcourt 30.000 km par an -- moitié en pneus hiver et moitié en pneus été -- peut ainsi utiliser trois ans ses pneus été et deux ans ses pneus hiver.

Deuxième constat, la taille est le facteur déterminant du prix. Plus le pneu est large, plus il coûte. Ceci vaut d'ailleurs pour tous les pneus. Une solution pour compenser le coût de pneus hiver peut être de choisir une taille "en dessous" pour les pneus été. Mais attention, toutes les tailles ne conviennent pas. Le certificat de conformité qui accompagne la voiture indique les tailles qui peuvent être montées. Une autre taille implique aussi l'achat d'un jeu de jantes supplémentaire. Si l'on opte pour des jantes acier ou des jantes alu d'occasion, on en sera quitte pour quelques centaines d'euros. Et ce coût est unique. Mais si vous vous laissez séduire par quatre jantes alu de bonne marque, vous en aurez vite pour 1.000 euros. Les grandes centrales ont souvent leur propre "hôtel de pneus" où les trains inutilisés peuvent être stockés. Ce service coûte entre 15 et 25 euros par saison. Si l'on a suffisamment de place chez soi pour les stocker, on évite ce coût.

Il faut également tenir compte du fait que les pneus hiver ont en général un indice de vitesse plus faible. La vitesse maximale autorisée pour le pneu hiver peut donc être inférieure à celle du pneu été. En Belgique, cela ne change pas grand-chose vu la limitation de vitesse à 120 km/h, mais en conditions hivernales sur une Autobahn allemande non limitée, mieux vaut en être conscient.

A l'étranger Pour ceux qui envisagent de prendre la voiture pour les sports d'hiver, les pneus hiver sont incontournables. Dans plusieurs pays, ils sont obligatoires à certaines périodes. C'est notamment le cas en Allemagne, au Luxembourg et en Autriche. En France, les pneus hiver sont obligatoires lorsque la signalisation l'indique. Le chauffeur d'un véhicule non équipé court le risque d'une amende ou, en cas d'accident, de voir sa responsabilité engagée. Dans la plupart des pays, les pneus hiver sont identifiés par un symbole (un flocon de neige dans la montagne) ou par la mention M+S, qui signifie mud and snow (boue et neige). M+S n'est pas un symbole réservé aux pneus hiver. On le retrouve sur certains pneus toutes saisons.

Le pneu toutes saisons, un bon compromis ? Outre les pneus hiver et été, une autre catégorie a gagné en popularité ces dernières années : le pneu toutes saisons (all seasons). Il constitue un compromis entre les pneus hiver et été. De ce fait, il est souvent déconsidéré. Les constructeurs proposent de plus en plus souvent des pneus toutes saisons, lesquels obtiennent des scores de plus en plus hauts lors des essais comparatifs. En conditions hivernales, ces pneumatiques performeront certes moins bien qu'un pneu hiver mais seront plus sûrs qu'un pneu été.

Pour équiper les véhicules 4X4, déjà avantagés au niveau de la traction, le choix du pneu toutes saisons mérite d'être envisagé. Certains constructeurs (Land Rover, par exemple) proposent d'équiper, sans supplément, leurs nouveaux SUV ou 4X4 de pneus toutes saisons.

Les changements de pneumatiques, l'achat d'un deuxième jeu de pneus et de jantes et les éventuels frais de stockage deviennent de cette manière superflus. Le prix d'un pneu toutes saisons dépend fort de la marque mais en général, il est du même ordre que celui d'un pneu hiver.

Ce qu'il faut en retenir Pour les conducteurs qui doivent se fier à leur véhicule tous les jours de l'année et par tous les temps, les pneus hiver sont un must. Ce choix se répercute inévitablement au niveau du prix, variable en fonction de la taille du pneu et du type de jante. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que les coûts d'un accident avec blessures, voire de simples dégâts de carrosserie, sont d'un tout autre ordre.

Nos partenaires