"Plus de 70.000 personnes ont perdu leur allocation en 2015"

22/12/15 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Belga

(Belga) Plus de 70.000 personnes ont perdu leur allocation en 2015 auprès de l'Onem, affirme le syndicat socialiste FGTB mardi dans un communiqué. Ce chiffre, considéré par l'Onem comme une estimation, concerne tant les chômeurs sanctionnés que les exclus des allocations d'insertion et les jeunes privés du droit aux allocations.

"Plus de 70.000 personnes ont perdu leur allocation en 2015"

"Plus de 70.000 personnes ont perdu leur allocation en 2015" © BELGA

Au cours du premier semestre de 2015, 19.867 chômeurs ont été sanctionnés via la procédure dite "Dispo". De cette manière, "les chômeurs sont aujourd'hui sans cesse contrôlés afin de déterminer s'ils recherchent un emploi de façon suffisamment active, et poussés après un certain temps à accepter n'importe quel travail", décrit la FGTB qui estime à 40.000 le nombre de personnes sanctionnées sur l'ensemble de l'année 2015. La limitation des allocations d'insertion à partir de 2015, décidée par le gouvernement Di Rupo, "se traduisait déjà en janvier par 18.432 exclusions", indique la FGTB. "Mais chaque mois, de nouveaux cas viennent s'ajouter. Selon les chiffres définitifs jusque septembre inclus et les estimations de l'Onem pour octobre-décembre 2015, nous arrivons à 29.431 exclusions." "Au total (Dispo et exclus des allocations d'insertion), environ 70.000 personnes ont perdu leur allocation en 2015 dont environ 40.000 à qui on a brutalement nié le droit à des allocations d'insertion. Un triste record! Il n'est pas étonnant que le nombre de personnes faisant appel aux CPAS ne cesse d'augmenter mois après mois", constate la FGTB. Contactée par l'agence Belga, l'Onem précise que les chiffres portant sur l'ensemble de l'année 2015 avancés par le syndicat sont des estimations. Les chiffres officiels définitifs seront communiqués début 2016 lors de la publication du rapport annuel de l'Office. (Belga)

Nos partenaires