Plus de 100 millions d'euros pour la fondatrice de Net-a-porter

03/09/15 à 12:30 - Mise à jour à 12:30

Source: Trends-Tendances

Natalie Massenet, fondatrice du numéro un de la mode de luxe sur le net, Net-a-porter, quitte l'entreprise qu'elle a fondée, revendue à l'italien Yoxx. L'entreprise a été valorisée à 2 milliards d'euros. Un mouvement qui montre la consolidation du marché de la mode sur le web et l'appétit des grandes marques pour le net.

Plus de 100 millions d'euros pour la fondatrice de Net-a-porter

© DR

Ancienne journaliste de mode, la britannique Natalie Massenet, 50 ans, a fait une petite fortune avec sa start up Net-a-Porter, fondée en 2000 dans son appartement à Londres. Le site vend un peu partout sur le net (y compris en Belgique) des marques de luxe (Gucci, Alexander McQueen, Louboutin, Stella McCartney...) et était devenu la référence du luxe sur le web. Elle vient de démissionner de son poste à Net-a-porter et aurait obtenu une somme dépassant les 100 millions d'euros pour les actions de son entreprise. Elle devait entrer au conseill d'administration de Yoxx, ce qui n'est plus d'actualité.

900.000 clients

Natalie Massenet avait déjà revendu la contrôle du groupe Net-a-porter en 2010 au groupe suisse Richemont, propriétaire de Cartier, qui a décidé finalement de revendre ses parts à Yoxx. Lors de cette première acquisition la fondatrice avait obtenu environ 70 millions d'euros et était restée à la tête de la maison et y avait réinvesti, conservant une part du capital. Elle est parvenue à percer dans un marché où l'e-commerce est moins attendu. Les marques de luxe se prêtaient moins au commerce sur le net que les marques plus grand public, que l'on retrouve sur Zalando ou Amazon. La part du net pour les marques de luxe représente quelques pourcents. Net-a-porter a montré qu'il y avait un marché. L'entreprise dégageait un chiffre d'affaires de presque un milliard d'euros pour l'année arrêtée en mars dernier et comptait près de 900.000 clients. Les marques de luxe s'intéressent de plus en plus au net, comme le montre le recrutement par LVMH d'Ian Rogers, ancien CEO de Beats Music et senior director d'iTunes (Apple), comme chief digital officer.

Yoxx, le moteur web des marques

Le groupe Yoxx a été fondé en 2000 en Italie, est coté à la Bourse de Milan, et propose aux marques de prendre en charge leur e-commerce, sites et logistique compris. Il gère ainsi une bonne trentaine de sites comme moschino.com, dolcegabbana.com ou zegna.com et dispose d'une plateforme logistique à Bologne. Yoxx dégageait en 2014 un chiffre d'affaires de 524 millions d'euros. Son souci sera de mieux rentabiliser Net-a-Porter : le précédent propriétaire, Richemont, avait revendu l'affaire car il estimait les marges un peu trop maigres. Natalie Massenet a indiqué dans un communiqué qu'elle poursuivra de "nouvelles idées et opportunités".

En savoir plus sur:

Nos partenaires