Plan de financement de Nyrstar: "On continuera à faire ce que l'on fait, mais en mieux"

01/09/14 à 16:06 - Mise à jour à 16:06

Source: Trends-Tendances

Grâce à son plan global de financement qui comprend notamment une augmentation de capital à hauteur de 250 millions d'euros, Nyrstar, active dans l'extraction minière et de métaux et singulièrement dans la production de zinc, "continuera de faire ce qu'elle fait actuellement mais en mieux et en plus large", ont déclaré lundi ses responsables au cours d'une conférence de presse.

Plan de financement de Nyrstar: "On continuera à faire ce que l'on fait, mais en mieux"

Le plan, qui vise à renforcer la flexibilité financière de l'entreprise cotée en bourse et doit lui permettre "de maximiser les opportunités de croissance à long terme", prévoit également l'émission d'obligations, à échéance 2019, pour un montant de 350 millions d'euros, soit un total de 600 millions d'euros pour les deux opérations. Le produit de celles-ci doit permettre à Nyrstar de procéder "au refinancement de ses obligations 2015 avant leur date d'échéance en 2015, et de gérer proactivement une partie de ses obligations 2016 venant à échéance en 2016". Actuellement, des obligations 2015 pour un montant en principal total de 220 millions d'euros et des obligations 2016 pour un montant en principal total de 515 millions d'euros sont en circulation.

Nyrstar prévoit en outre d'investir quelque 68 millions d'euros dans le développement de sa fonderie australienne de Port Pirie, de poursuivre son programme d'investissement et de croissance mais aussi de réduire sa dette nette.

"La réalisation de ces opérations sur les marchés des capitaux devrait améliorer de manière significative la flexibilité et la position financières de Nyrstar. Nous répondons de manière proactive à l'échéance de nos obligations 2015 à court terme, nous préparons l'échéance de nos obligations 2016, et dégageons du nouveau capital à croissance significatif au profit de la continuation de l'exécution de notre stratégie", a de son côté commenté Roland Junck, l'administrateur délégué de Nyrstar.

"Ces opérations clôtureront le grand chapitre ouvert au niveau du zinc. Ce qu'il se passera ensuite? On verra. Nous devons d'abord réaliser les opportunités qui s'offrent à nous", a-t-il ajouté sans s'avancer sur le terrain du retour attendu pour les actionnaires. "Nous ne pouvons faire aucune projection mais fondamentalement, la situation du marché est encourageante", a conclu le responsable.

En savoir plus sur:

Nos partenaires