Philips Brugge: 145 emplois menacés

18/09/12 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Trends-Tendances

Septante emplois fixes seront supprimés et 75 postes d'intérimaires ne seront pas prolongés à la suite du déménagement des activités de TP Vision, anciennement Philips Brugge, vers Gand, ont appris les syndicats mardi lors d'un conseil d'entreprise, selon Eric Somers (LBC). Le personnel a arrêté le travail.

Philips Brugge: 145 emplois menacés

© EPA

TP Vision a l'intention de se séparer de 70 des 322 collaborateurs fixes et de mettre un terme aux contrats de 75 des 98 intérimaires. A terme, un tiers des emplois aura ainsi disparu. D'après Eric Somers, TP Vision n'aura pas recours à la loi Renault. L'entreprise affirme pour sa part qu'elle "suivra toutes les procédures légales".

Un grand nombre d'emplois de haute technologie reste en Flandre

Malgré sa décision de supprimer environ un tiers des postes sur son site de Bruges, la société TP Vision souligne qu'"un grand nombre d'emplois de haute technologie sont maintenus en Flandre". A Gand, TP Vision souhaite notamment poursuivre le développement du design des produits ainsi que du concept de "Smart TV" (fonctions internet sur la télévision). TP Vision, qui détient la licence pour la marque Philips en Europe, a annoncé mardi son intention de regrouper à Gand certaines activités d'innovation jusque là situées à Bruges.

"Malgré la réduction d'un certain nombre de fonctions sur le site de Bruges, cette décision vient comme un soulagement", déclare l'entreprise dans un communiqué. "Malgré les temps économiques difficiles, un grand nombre d'emplois de haute technologie restent en Flandre. En outre, grâce à la collaboration avec les centres de connaissance, les autorités et d'autres entreprises, l'investissement a un impact important sur le renforcement de l'économie régionale de la connaissance (...)", poursuit l'entreprise.

Les bâtiments de recherche du parc technologique de l'université de Gand feront partie, à partir de la fin 2013, d'un site ouvert d'innovation dédié à l'ICT et à la technologie des matériaux.

Selon l'administrateur délégué de TP Vision, Maarten De Vries, ces investissements montrent que la Flandre reste importante dans le cadre des ambitions d'innovation de l'entreprise.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires