Peut-on être condamné pour "crimes économiques" en Chine ?

15/02/10 à 10:37 - Mise à jour à 10:37

Source: Trends-Tendances

Huang Guangyu, l'un des hommes les plus riches de Chine, sera jugé par un tribunal de Pékin. La justice chinoise l'accuse d'avoir manipulé des cours de Bourse et versé des pots-de-vin, selon la presse officielle.

Peut-on être condamné pour "crimes économiques" en Chine ?

© Bloomberg

Huang Guangyu, l'un des hommes les plus riches de Chine, sera jugé par un tribunal de Pékin, a rapporté dimanche l'agence officielle Chine nouvelle, citant un média local. Aucune date n'a été spécifiée pour la tenue de ce procès que les milieux d'affaires ne manqueront pas de scruter...

Un responsable du tribunal de Pékin, joint par lundi par l'AFP, a refusé de s'exprimer. Huang Guangyu, 40 ans, avait été placé en détention en novembre 2008 pour "crimes économiques", puis avait démissionné de Gome, la première chaîne chinoise de distribution de matériel électrique (qu'il avait fondée), en janvier 2009. Il est soupçonné de manipulations boursières concernant deux entreprises, avait précédemment annoncé la Commission de contrôle des marchés financiers.

Huang Guangyu avait occupé la place de 1ère fortune de Chine dans le classement annuel du magazine Hurun en 2008, avec des avoirs estimés à 6,3 milliards de dollars. La cotation de Gome Electrical Appliances Holdings à la Bourse de Hong Kong avait été suspendue en novembre 2008. Elle avait repris en juin 2009, après que le fonds d'investissement Bain Capital eut annoncé l'investissement de 233 millions de dollars dans des actions convertibles.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires