Peu d'infractions à la législation sur les prix en période de soldes, se réjouit Peeters

28/02/17 à 12:20 - Mise à jour à 12:24

Source: Belga

(Belga) Seules 3,5% des entreprises de l'habillement, des chaussures et de la maroquinerie contrôlées par l'inspection économique entre juillet et septembre étaient en infraction à la législation sur les prix en période de soldes, se réjouit mardi dans un communiqué le ministre de l'Economie Kris Peeters.

"Les résultats (...) vont à l'encontre du sentiment qui règne parfois et selon lequel le nombre de tromperies aurait augmenté depuis la suppression (en 2015, à la suite d'une décision de la cour de justice de l'UE) des règles plus précises en matière d'annonces de réductions de prix", commente le ministre. Au total, 400 entreprises ont été contrôlées entre juin et septembre 2016. Seules 14 d'entre elles étaient en infraction. Trois annonçaient des soldes en dehors de la période légale fixée et deux autres vendaient des produits en soldes, alors que les produits en question n'étaient pas proposés à la vente pendant une période préalable d'au moins 30 jours. Enfin, six magasins de vêtements et trois magasins de chaussures se sont rendus coupables de tromperies lors du calcul des réductions de prix. Il était question d'un prix de référence jamais appliqué précédemment, de réductions de prix équivoques ou de difficultés rencontrées par le consommateur pour calculer le prix final. (Belga)

Nos partenaires