Pétrole : Lukoil signe un protocole d'accord pour l'exploitation en Irak

17/07/12 à 16:17 - Mise à jour à 16:17

Source: Trends-Tendances

Un consortium mené par le groupe russe Lukoil a signé ce mardi à Bagdad un protocole d'accord sur l'exploration pétrolière avec le ministère irakien du Pétrole, a annoncé le ministère.

Pétrole : Lukoil signe un protocole d'accord pour l'exploitation en Irak

"Le ministère du Pétrole a signé un protocole d'accord avec un consortium formé par le russe Lukoil et le japonais Inpex Corp", a indiqué le porte-parole du ministère, Assem Jihad, dans un communiqué.

Lors d'enchères pour l'attribution de contrats d'exploration de gaz et de pétrole fin mai, le consortium, constitué de Lukoil (60%) et Inpex Corp (40%), avait remporté le bloc 10, dans les provinces de Mouthanna et Zi Qar, dans le sud de l'Irak. Le territoire, d'une superficie de 5.500 km2, pourrait receler du pétrole. Le consortium

avait proposé une rémunération de 5,99 dollars par baril d'équivalent pétrole.

"Le ministère va maintenant transmettre le contrat au gouvernement pour approbation", a ajouté M. Jihad.

Les enchères organisées en mai étaient les quatrièmes depuis 2009 et n'avaient attiré que peu d'investisseurs étrangers.

Douze sites, sept pour le gaz et cinq pour le pétrole, étaient passés sous le marteau, mais seuls trois d'entre eux avaient été attribués. Contrairement aux trois rounds d'enchères précédents, il s'agissait de blocs d'exploration et non de gisements déjà existants.

Lundi, un consortium mené par le russe Bashneft, associé au britannique Premier Oil, avait remporté un nouveau contrat d'exploration pétrolière dans le sud du pays, plus d'un mois après la clôture des enchères, portant à quatre le nombre de blocs attribués.

La question des hydrocarbures est centrale en Irak, qui compte principalement sur cette manne pour financer sa reconstruction après des décennies de guerre et de sanctions.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires