Pensions SNCB: la CGSP Cheminots prépare un plan d'actions

17/10/16 à 15:42 - Mise à jour à 15:46

Source: Belga

(Belga) La CGSP Cheminots prépare un plan d'actions à la suite de la décision du gouvernement de revoir les régimes spéciaux de pension à la SNCB. Les modalités de ce plan seront définies au cours du prochain bureau exécutif national, prévu le 27 octobre. Le syndicat appelle l'ensemble des cheminots à la mobilisation.

Le personnel roulant de la SNCB, aujourd'hui admissible à la pension à l'âge de 55 ans, verra progressivement ses droits reportés à 63 ans à l'horizon 2030. De la même façon, les conditions de carrière passent de trente années actuellement à 42 ans en 2030. En 2018, la limite sera fixée à 57 ans d'âge et 38 ans de carrière. "L'application de cette disposition constitue une attaque frontale contre le régime des pensions du personnel roulant et va entraîner, à court terme, de graves problèmes opérationnels et de sécurité", avertit la CGSP dans un communiqué. La décision des autorités risque en outre d'anticiper le mouvement des départs, "qui ne sera pas compensé par des recrutements suffisants tant les métiers du rail manquent d'attractivité". L'organisation de défense des travailleurs "condamne avec force et détermination une mesure prise unilatéralement, sans aucune concertation, qui frappe de plein fouet une catégorie de cheminots alors que tous les critères de pénibilité pour l'intégralité des métiers n'ont pas encore été déterminés et mis en ?uvre". Le gouvernement a toutefois précisé que le personnel roulant de la SNCB conserverait la possibilité de partir en 2030 avant l'âge de 63 ans en cas de carrière longue ou de reconnaissance de pénibilité. (Belga)

Nos partenaires