Péage routier : Agoria demande une "mise en route rapide"

23/07/12 à 16:52 - Mise à jour à 16:52

Source: Trends-Tendances

La fédération de l'industrie technologique Agoria et l'organisation ITS (Intelligent Transport Systems) ont demandé lundi aux trois Régions de pays de poursuivre leur collaboration pour déboucher au plus vite sur un système de péage routier.

Péage routier : Agoria demande une "mise en route rapide"

© Thinkstock

Les Régions se sont récemment entendues sur un nouveau système de péage routier qui ne devrait cependant pas entrer en vigueur avant 2016.

"Les poids lourds immatriculés à l'étranger (en dessous de 12 tonnes) ne participent pas aux frais d'entretien de nos routes. Or, en ces temps de disette économique, l'instauration d'un péage routier au kilomètre parcouru pour les camions à partir de 3,5 tonnes et d'une vignette pour les véhicules de particuliers étrangers constituerait un coup de pouce bienvenu aux budgets régionaux", estiment Agoria et ITS dans un communiqué commun.

Les deux organisations soulignent également "les avantages environnementaux du système", qui devrait prendre en considération les performances écologiques des véhicules et, in fine, permettre une mobilité améliorée et une réduction des émissions de CO2.

Agoria et ITS jugent enfin que la mise en place de ce système de péage routier représenterait à lui seul "plusieurs centaines de millions d'euros profitant directement aux entreprises informatiques et télématiques de notre pays".

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires