Partenariat douteux entre Renault Nissan et Innovzen

22/01/16 à 16:11 - Mise à jour à 16:11

Si l'idée d'associer la relaxation et la conduite semble être une solution d'avenir, la start-up Innovzen, associée à Renault Nissan afin de réaliser cet objectif, traîne une réputation pour le moins sujette à interrogations.

Partenariat douteux entre Renault Nissan et Innovzen

© http://www.innovzen.com

Annoncé par voie de communiqué, le partenariat du groupe automobile Renault Nissan avec la société française Innovzen (basée à Motpellier) porte sur la "respiration embarquée" dont l'objectif serait selon ses défenseurs, de rendre les véhicules plus "apaisants".

Comment? La respiration embarquée est présentée comme une pratique dite de "bien-être" et qui consiste à effectuer des exercices de respiration pendant quelques minutes, explique le site de Sciences et Avenir. C'est dans ce sens qu'Innovzen a développé un fauteuil, complété par une application mobile, accompagne la personne dans ce type d'exercices.

En association avec le groupe Renault Nissan, le concept consisterait donc à créer des sièges pourvus de ces mêmes fonctionnalités, et ce afin de "réduire le stress et la fatigue du conducteur" comme le rapporte les deux entreprises dans un communiqué commun. Le constructeur automobile s'y targue aussi d'être " aujourd'hui le premier (...) au monde à vouloir intégrer cette solution innovante dans un siège automobile."

Sur le papier, cette technologie et ses ambitions sont louables, et offre de avantages. Derrière le voile de l'innovation et du bien-être, la réalité est plus sulfureuse.

Réputation douteuse d'Innozen

Le magazine Sciences et Avenir dénonce le fait que la "respiration embarquée" préconisée par Innovzen, se base sur différents courants, dont le Rebirth de l'Américain Léonard Orr. Or le Rebirth est signalé comme "une pratique pseudo-scientifique par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes)" avec tous les risques de dérives que cela implique. Et vu le nombre d'allégations non fondées, relevées par Sciences et Avenir, sur les pseudo-avantages de cette méthode sur la santé, on peut s'interroger sur son sérieux.

Morceaux choisis:

"Une meilleure respiration pourrait très bien être la panacée médicale recherchée par un grand nombre. Cependant quelle que soit l'efficacité de cette approche, il est possible que la communauté médicale et pharmaceutique ne l'ait pas promue car cette initiative n'est financièrement pas intéressante." Ou encore "Le cancer a besoin d'un environnement acide pauvre en oxygène pour survivre et se développer." Or, comme l'explique Sciences et Avenir, c'est exactement l'inverse: pour se développer, une tumeur a besoin d'oxygène.

Sans oublier le fait que l'un des experts engagés par Innovzen pour promouvoir cette méthode notamment à travers des vidéos traîne derrière lui un passif sectaire, notamment avec pour la secte Osho créé par Rajneesh, célèbre gourou collectionneur de Rolls Royce.

Il semblerait que la mariée n'apporte pas dans ce mariage la réputation de zen et de sérénité qu'elle prétend prodiguer.

(source: Sciences et Avenir)

En savoir plus sur:

Nos partenaires