Parcs industriels de l'IDEA: plus de 1.000 emplois créés ou consolidés en 2016

30/06/17 à 10:25 - Mise à jour à 10:25

Source: Belga

L'intercommunale de développement économique de Mons-Borinage-Centre, IDEA, a présenté jeudi son bilan d'activités pour l'année 2016. Parmi les nombreux chiffres annoncés, on notera entre autres la création ou la consolidation de plus de 1.000 emplois directs dans les zonings et les halls relais de l'intercommunale.

Parcs industriels de l'IDEA: plus de 1.000 emplois créés ou consolidés en 2016

© Belga

En 2016, sur le plan entrepreneurial, 68 business models de start-ups ont été créés par La Maison de l'Entreprise (LME), filiale de l'IDEA, 119 entreprises ont bénéficié d'un accompagnement personnalisé, les halls-relais ont été occupés à 71%, 23 entreprises ont été accueillies et 275 emplois ont été créés. Au total, les mouvements dans les parcs industriels (ZAE) et les halls-relais de l'IDEA ont généré en 2016 plus de 1.000 emplois directs créés ou consolidés ainsi que près de 65 millions d'euros d'investissements privés, ce qui a généré de nombreux emplois indirects.

La zone IDEA représente aujourd'hui près de 60 ZAE, soit 3.600 hectares de terrains équipés. 350 hectares de nouveaux espaces sont en cours d'affectation pour un accueil d'entreprises à moyen ou long terme. Actuellement, les 966 entreprises présentes sur les ZAE totalisent plus de 22.400 emplois, soit 9.950 à Mons-Borinage (500 entreprises) et 12.517 dans la région du Centre (466 entreprises).

Au niveau du secteur de l'eau, un secteur historique pour l'IDEA, le bilan d'activités 2016 fait état de 8,2 millions de m3 d'eau potable qui ont été commercialisés auprès des entreprises et de la SWDE; 44 millions de m3 d'eaux ont été assainies via les 31 stations d'épuration. 60% du gisement des boues, soit 11.000 tonnes de matières brutes, ont par ailleurs été valorisées en agriculture; 23 millions de m3 d'eau ont été pompés dans le cadre de la lutte contre les inondations. Trois nouvelles stations d'épuration des eaux ont été mises en service à Havré, Hennuyères et Godarville.

L'exploitation de 3 puits géothermiques (eau à 72°), situés à entre 1.500 et 3.000 mètres de profondeur, a fourni 13.540 MWH de chauffage géothermique, soit près de 3.500 tonnes de CO2 économisés. Aujourd'hui, 350 logements sociaux, un lycée, une piscine, une gare (Saint-Ghislain) sont alimentés par la géothermie.

En 2016, une première entreprise, Façozinc, s'est installée sur la nouvelle zone Géothermia à Mons. Cette zone de 40 hectares située en bordure de l'E19-E42 à Mons, est la première zone d'activité économique en Belgique alimentée par la géothermie.

Le bilan consolidé 2016 annoncé par les instances de l'IDEA est de 11.746.266 euros

L'intercommunale IDEA représente 27 communes associées dans la région de Mons-Borinage-Centre, soit quelque 540.000 habitants.

Nos partenaires