Palm serait à vendre

12/04/10 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Trends-Tendances

Le Palm Pre devait redresser les comptes de l'entreprise, mais le dernier avertissement sur résultats est celui de trop. Palm aurait mandaté Goldman Sachs pour trouver un acquéreur. Les Chinois sont sur les rangs.

Palm serait à vendre

© PG

Le Palm Pre devait redresser les comptes de l'entreprise, mais le dernier avertissement sur résultats est celui de trop. Palm aurait mandaté Goldman Sachs pour trouver un acquéreur. Les Chinois sont sur les rangs.

Le Palm Pre n'a pas réussi à redresser l'entreprise, Palm est à vendre. Selon Bloomberg, la société a mandaté Goldman Sachs pour trouver un acquéreur. Le taïwanais HTC et le chinois Lenovo pourraient faire une offre, d'après les sources de l'agence. Dell y aurait renoncé.

Pionnier du marché des PDA avec les PalmPilot, ancêtres des smartphones, Palm détient 5,4% du marché des smartphones aux Etats-Unis selon Comscore, et s'est récemment fait dépasser par les smartphones équipés du système d'exploitation de Google, Android. Au dernier trimestre de son exercice, les pertes de Palm ont doublé par rapport au trimestre précédent, à 22 millions de dollars. Et les ventes ont chuté de 15%. Les smartphones de la marque, qui fondait tous ses espoirs sur le Palm Pre, conçu comme un rival de l'iPhone, se vendent mal.

Le cours de l'action, actuellement à 5,16 dollars, a perdu la moitié de sa valeur depuis le début de l'année. L'entreprise, détenue à près de 30% par le fonds Elevation Partners, est valorisée 870 millions de dollars.

Palm a été fondée en 1992. Après un rachat par US Robotics, elle-même acquise par 3Com, Palm est redevenu indépendante en 2000. En 2002, l'entreprise scinde ses activités de système d'exploitation et de produits. Elle enchaîne les hauts et les bas pendant plusieurs années, avant de renouer avec les difficultés en 2006.

Trends.be, L'Expansion.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires