Pairi Daiza fait un pas de plus vers la sortie de Bourse

14/03/16 à 18:09 - Mise à jour à 18:23

Source: Belga

La société Perennitas, qui regroupe les actions du fondateur et CEO du parc Pairi Daiza, Eric Domb, possède désormais un total de 1.046.499 actions, soit 93,73% du capital du parc animalier, au terme de la période d'acceptation initiale de l'offre publique d'acquisition (OPA) volontaire, a annoncé lundi Pairi Daiza. La condition d'atteindre au minimum 90% du capital au terme de la première période d'acceptation de l'OPA est donc largement remplie.

Pairi Daiza fait un pas de plus vers la sortie de Bourse

Eric Domb, directeur de Pairi Daiza. © BELGA

"Etant donné que Perennitas et les personnes liées à Perennitas détiennent plus de 90% des actions de Pairi Daiza à la clôture de la période d'acceptation initiale, Alychlo souscrira à une augmentation de capital de Perennitas le 16 mars 2016 et obtiendra ainsi le contrôle conjoint de Perennitas. Dès ce moment, une obligation de lancer une offre sur les actions de Pairi Daiza naîtra dans le chef d'Alychlo et, à ce moment, l'offre sera rouverte en tant qu'offre obligatoire, exécutée par Alychlo", la société du milliardaire Marc Coucke, précise Pairi Daiza dans un communiqué.

"Je suis très satisfait d'arriver déjà à près de 94% du capital au terme de la première période d'acceptation de l'OPA volontaire. En répondant favorablement à l'offre, une grande majorité de nos actionnaires confirme son accord sur notre vision de l'avenir de Pairi Daiza et sur le prix proposé. La sortie de bourse, envisagée en cas de réussite de l'offre, est pour moi une étape indispensable pour permettre le développement et l'avenir de Pairi Daiza, de la Pairi Daiza Foundation et de leurs futures activités qui ne seront pas toutes à but de rentabilité", ajoute Eric Domb, cité dans le communiqué.

Le prix offert par action dans le cadre de l'offre obligatoire est de 73 euros, identique au prix proposé dans le cadre de l'offre volontaire. La période d'acceptation de l'offre obligatoire court du 21 mars 2016 au 15 avril 2016 (inclus).

Eric Domb et Marc Coucke avaient annoncé en septembre leur intention de lancer une OPA volontaire conditionnelle sur l'ensemble des actions du parc qui n'étaient pas encore en leur possession. Le but étant de "conserver le caractère 100% belge de Pairi Daiza, lui offrir un visage entièrement familial et assurer une stratégie d'investissements à long terme tournée vers les générations futures".

A l'époque, Eric Domb détenait 69,04% des actions du parc, et Marc Coucke, deuxième plus grand actionnaire en possédait 2,42%.

En savoir plus sur:

Nos partenaires