Paierez-vous votre voiture plus cher qu'en 2011 ?

12/01/12 à 15:14 - Mise à jour à 15:14

Source: Trends-Tendances

Pas forcément, au vu de la guerre des prix que se mènent les constructeurs présents au Salon de l'Auto de Bruxelles. Les clients intéressés auront toutefois intérêt à se tourner vers les petites voitures à essence.

Paierez-vous votre voiture plus cher qu'en 2011 ?

© Image Globe/Benoît Doppagne

Au vu des actions commerciales des marques présentes, on peut s'attendre à une véritable guerre des prix entre constructeurs lors du Salon de l'Auto de Bruxelles qui a ouvert ses portes au public jeudi. Le client étant habitué à bénéficier de fortes remises depuis un certain temps, les constructeurs devront compenser les écoprimes de leur propre poche.

Une chose est certaine, les clients intéressés auront intérêt à se tourner vers les petites voitures à essence. Souvent, les montants de réduction accordée sont calculés en fonction d'une déduction directe plus une prime de recyclage supplémentaire sur l'ancien véhicule.

Rabais tous azimuts pour les voitures du Salon de l'Auto 2012

Par exemple, chez Citroën, le rabais total peut atteindre 41 % pour un Berlingo. D'un autre côté, pour une Citroën C1, le client règlera, hors primes de recyclage/reprise, 8.070 euros.

Renault accorde une prime sur ses voitures entrant dans la gamme Eco2, soit 1.000 euros de la Twingo au Kangoo, 1.500 euros sur les modèles de gamme supérieure. Ainsi, une Twingo Lev 75 coûte (prix net) 6.999 euros, soit une réduction de 28 %. Le constructeur français propose en outre un financement gratuit.

Peugeot ne tient pas compte des émissions de CO2 et accorde des réductions "Salon" allant jusqu'à 4.000 euros par modèle. Sur une 207 1.4i, la réduction s'élève à 1.905 euros, soit un prix net de 11.490 euros.

Le Coréen Kia n'est pas en reste puisque la Cee'd est concernée par une réduction de la valeur de la TVA. Ainsi, une Cee'd au prix normal de 24.050 euros est vendue 18.990 euros.

Bref, rares seront les acheteurs à payer en pratique leur nouvelle automobile plus cher qu'à la fin de 2011, même lorsque le gouvernement accordait ses remises écologiques.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires