Ougrée: "Une grosse déception après plusieurs mois de négociations"

03/06/14 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Trends-Tendances

Le ministre wallon de l'Environnement Philippe Henry a fait part de sa "grosse déception" à la suite de l'annonce de la fermeture de la cokerie d'Ougrée d'ici la fin du mois de juin. "Nous ne nous attendions pas à une issue aussi défavorable après plusieurs mois de négociations. Il faut cependant bien avouer que ces dernières semaines, nous n'avions plus vraiment de signaux positifs de la part d'Oxbow", admet M. Henry.

Ougrée: "Une grosse déception après plusieurs mois de négociations"

© Image Globe

Le gouvernement wallon a joué un rôle important dans le cadre des négociations en se mettant à disposition des deux parties, a cependant rappelé Philippe Henry. Le gouvernement wallon a expliqué à Oxbow qu'elles étaient ses obligations en termes de respect de normes environnementales. Le ministre de l'Environnement a d'ailleurs précisé au géant américain que les dispositions européennes seraient encore plus drastiques dans les années à venir.

Le ministre Henry a également pleinement joué son rôle auprès du parquet de Liège, comme le prévoit la législation en matière de permis d'environnement. Des discussions ont eu lieu entre le parquet de Liège et le cabinet Henry afin de trouver une solution concertée pour une durée de trois ans afin de permettre à Oxbow la mise en place son plan industriel incluant les normes environnementales et leur respect.

Le même parquet avait pourtant, début 2014, décidé de poursuivre ArcelorMittal Liège pour non-respect des normes environnementales sur base des PV dressés par la police de l'environnement. Une audience est d'ailleurs prévue le 12 juin prochain afin d'examiner le dossier.

Démantèlement du HFB La fermeture de la cokerie va avoir une importante influence sur la mise sous cocon du chaud, estime Jordan Atanasov, secrétaire syndical CSC Metea. Cet arrêt de l'outil va tout simplement provoquer la fin de la sidérurgie intégrée et donc le démantèlement du haut fourneau d'Ougrée, ajoute M. Atanasov.

Le site comprend également un département "énergie" qui permettait de fournir en vapeur les sites de Kessales et Tilleur. Le département énergie, qui ne faisait pas partie du plan de reprise d'Oxbow, était voué à disparaître à terme. D'ici six mois, les chaudières seront transférées à Tilleur afin que les sites soient totalement indépendants, a précisé mardi matin la direction lors de la conférence de presse.

Des discussions entre direction et syndicats débuteront jeudi matin concernant le volet social lié à la cokerie, volet discuté et accepté par les différentes parties en décembre dernier. Une assemblée générale du personnel s'est tenue en début d'après-midi sur le site de la cokerie. Des actions ne sont pas à exclure dans les prochains jours.

Nos partenaires