Bob Vanstraelen
Bob Vanstraelen
Area Vice President Benelux chez Salesforce
Opinion

30/04/18 à 10:00 - Mise à jour à 27/04/18 à 13:54

Oubliez la Fête du Travail, bienvenue à la Journée de la Formation continue !

La Fête du Travail est une journée un rien particulière. Ce jour-là, nous nous remémorons la lutte des travailleurs pour obtenir de meilleures conditions de travail. Aujourd'hui que ces acquis sont devenus une évidence, il est temps de donner un contenu nouveau à cette noble quête.

Oubliez la Fête du Travail, bienvenue à la Journée de la Formation continue !

. © BELGAIMAGE

Pourquoi ne donnerions-nous pas une autre connotation à la Fête du Travail, par exemple en en faisant la Journée de la Formation continue? Ce serait mettre le doigt sur une blessure bien plus actuelle. En l'occurrence, le manque de formation et de perfectionnement qui empêche tellement de travailleurs belges de tenir le rythme d'un contexte professionnel en mutation toujours plus accélérée.

L'apprentissage tout au long de la vie est essentiel pour préserver sa propre pertinence sur le marché du travail. À l'heure de la quatrième révolution industrielle et à la lumière de l'avènement de l'intelligence artificielle, les compétences numériques ne sont plus un luxe superflu. Les emplois actuels disparaissent ou se transforment. De nouveaux métiers voient le jour. L'enseignement est un moyen parmi d'autres pour convertir ces défis en opportunités.

Selon une enquête que nous avons nous-mêmes réalisée, de nombreux salariés belges craignent que leur formation scolaire ne les arme plus suffisamment pour le marché du travail de demain. Mais, pour les écoles et les universités, il est difficile d'anticiper les évolutions du marché du travail. Compte tenu du rythme auquel ce dernier évolue désormais, la date de péremption d'une formation, quelle qu'elle soit, est dépassée plus rapidement qu'elle ne l'a jamais été par le passé. Nous devons nous faire à l'idée que même les meilleures formations ne nous seront plus d'une réelle utilité que quelques années.

Rendre la formation permanente possible, sinon...

À l'heure où une technologie piaffe d'impatience d'évincer telle autre, il est plus qu'évident que nous devons nous former en continu, tout au long de notre carrière. Toutefois, une enquête européenne d'Eurostat révèle que seulement 7% des Belges âgés de 25 à 64 ans s'adonnent à l'apprentissage tout au long de la vie. Un score qui place la Belgique parmi les pays les plus à la traîne en Europe. Les salariés eux-mêmes doivent se montrer ouverts à des formations complémentaires, mais les employeurs, de leur côté, doivent leur en donner le temps, la latitude et les moyens nécessaires. En formant mieux leurs collaborateurs, ils améliorent leur indéfectibilité tout en renforçant la qualité de leurs propres produits ou services.

Un chef d'entreprise avisé n'attend pas que ses salariés viennent lui demander des formations pertinentes. L'apprentissage tout au long de la vie est une composante indispensable de l'ADN d'une société. Pensez par exemple à l'offre de formations en ligne, grâce auxquelles les salariés peuvent acquérir, en permanence, des compétences supplémentaires dans tous les domaines possibles et imaginables.

Extirper les Belges des salles de classe

Par ailleurs, la Belgique, plus que d'autres pays, fait face à un autre obstacle. La majorité des Belges continuent en effet de préférer un environnement d'apprentissage traditionnel - un enseignant en tête de gondole et des élèves physiquement présents dans un local de classe - à des formules en ligne qui offrent pourtant nettement plus de flexibilité. Malheureusement, l'offre trop limitée ne donne actuellement guère de possibilités à un salarié de trouver une formation pertinente. Voilà pourquoi je propose, à chacun et chacune, ce même conseil: "Build it and they will come!" - emprunté sans vergogne au film "Field of Dreams" ("Jusqu'au bout du rêve"), classique cinématographique se déroulant dans le monde du baseball. Si vous fournissez une plate-forme d'apprentissage en ligne riche et conviviale, les salariés en trouveront rapidement le chemin et accueilleront la formation permanente avec enthousiasme.

D'ici là, je vous souhaite déjà à tous et toutes une Journée de la Formation continue bien méritée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires