Où va s'arrêter Cardio3 Biosciences?

06/11/13 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Trends-Tendances

Depuis la mi-octobre, le cours de la biotech wallonne a plus que doublé. En fin de matinée, mercredi, l'action gagnait encore près de 3 %. Explications.

Où va s'arrêter Cardio3 Biosciences?

Qu'est ce qui fait courir l'action de Cardio3 Biosciences ? Introduite à la fin juin sur Euronext Bruxelles et Paris au prix de 16,65 euros, l'action de la biotech installée dans le brabant wallon a atteint un plus haut mardi en cours de séance à 32,8 euros ? L'action a finalement terminée la séance sur un gain de 2 %. Mercredi en fin de matinée, elle bondissait de plus belle (plus de 5 %) .

Ce sont d'abord les propos de Christian Homsy, le CEO de la biotech qui développe un traitement novateur dans le domaine de la médecine régénérative du coeur à partir de cellules de la moelle osseuse, qui ont dopé le cours de l'action. Ce dernier avait déclaré dans une interview publiée sur un site d'informations financières, le 25 octobre, "qu'en cas de succès (Ndlr, les résultats de l'étude clinique de phase 3 de son produit-phare C-Cures ont attendus fin 2015) Cardio3 Biosciences pourrait alors valoir 10 à 15 fois ce qu'elle vaut aujourd'hui au regard de la taille d'entreprises comparables cotées aux Etats-Unis ou ailleurs."

Mardi, c'est une nouvelle en provenance de son concurrent australien Mesoblast relayée par l'agence Bloomberg qui alimentait l'envolée du cours de Bourse. Ce laboratoire, qui développe une technique similaire à celle de Cardio3, a obtenu le 31 octobre le feu vert des autorités sanitaires américaines pour lancer des essais cliniques de phase 3. Dans un premier temps, le marché a bien réagi à cette information, estimant que c'était un bon signe ne provenance des Etats-Unis, premier marché pharmaceutique au monde qui fait preuve d'ouverture par rapport aux thérapies cellulaires. Cardio3, qui est espère boucler ses résultats de phase III pour la fin 2015 en Europe, devrait lancer son étude outre-Altantique à partir de l'an prochain. Craignant la concurrence de Mesoblast sur le marché US, les investisseurs ont pris peur, piquant du nez en cours de séance pour finalement terminer avec un gain de 2 %.

Peu avant midi, l'action était toujours dans le vert avec une progression de près de 3 %. Est-elle repartie vers de nouveaux sommets ? Mardi, 12 novembre, la société annoncera ses résultats pour le troisième trimestre.

Sandrine Vandendooren

Nos partenaires