Ottignies LLN également au Conseil d'Etat contre un projet de centre commercial à Wavre

24/04/18 à 22:49 - Mise à jour à 22:53

Source: Belga

(Belga) Alors que 30 commerçants de Wavre ont annoncé mardi qu'ils s'associeraient pour introduire un recours au Conseil d'Etat contre un permis intégré accordé à un centre commercial à construire dans le zoning sud de Wavre, le conseil communal d'Ottignies Louvain-la-Neuve a décidé mardi soir de faire de même. Pour le bourgmestre Jean-Luc Roland (Ecolo), ce projet constitue une "menace grave" pour les commerçants du centre d'Ottignies. En juillet 2017, le collège ottintois avait remis un avis négatif sur ce développement commercial hors centre-ville. L'opposition MR, elle, a voté contre l'introduction d'un recours.

Le projet contesté concerne l'ancien site de Mitra de Bierges (Wavre), situé face au parc d'attractions Walibi. Le permis a été obtenu en février dernier, sur recours, par le promoteur BVI.BE (Wommelgem). L'idée est de démolir les bâtiments industriels existant pour implanter sur place des PME, un centre de co-working et plus de 7.000 mètres carrés de surface commerciale. Pour le collège d'Ottignies Louvain-la-Neuve, qui sollicitait les conseillers pour obtenir l'autorisation d'introduire un recours au Conseil d'Etat, le projet wavrien est contraire au Schéma régional de développement commercial adopté par le gouvernement wallon en 2014. Et le permis a été octroyé alors qu'il avait été refusé par le fonctionnaire délégué, par le fonctionnaire des implantations commerciales, et par la DGO1 pour cause d'accès inadaptés sur les lieux. "Ce qui se passe est grave: le Schéma de développement commercial, un outil de 2014, met en évidence un phénomène à contrer, le développement commercial hors centre-ville, et le projet va contre cela", a déploré le bourgmestre Roland. La majorité a dès lors approuvé le recours au Conseil d'Etat. L'opposition MR, elle, a voté contre en estimant que le projet controversé pourrait être complémentaire au tissu commercial ottintois, et que se lancer dans une "guerre de tranchée" avec Wavre n'apporterait rien. (Belga)

Nos partenaires