Onze CEO lancent des idées pour faire avancer la Wallonie et Bruxelles

27/01/18 à 11:17 - Mise à jour à 11:19

Source: Belga

(Belga) Onze capitaines d'industrie francophones ont été invités par le quotidien L'Echo à formuler des idées - parfois très originales - pour relancer la Wallonie et Bruxelles. Le résultat de cette cogitation est à lire samedi dans le quotidien économique. Parmi les personnalités sollicitées à réfléchir, on retrouve notamment le CEO d'Ice-Watch Jean-Pierre Lutgen, Bernard Delvaux, patron de la Sonaca, Giles Daoust, de Daoust Interim, Marc Du Bois, de Spadel, le fondateur de Pairi Daiza Eric Domb ou encore le CEO de Belfius Marc Raisière.

Les acteurs précités ont notamment accouché de l'idée de faire de la Wallonie "la poubelle du monde", soit d'y recycler 8 millions de tonnes de plastique pour produire ensuite dans nos régions de nouveaux produits. Une deuxième idée originale est celle de ne plus soumettre les élèves qu'à deux heures de cours traditionnels par jour. On mettrait à plat les horaires d'école, on réduirait les heures de cours traditionnels et on développerait des ateliers, on formerait au codage, on prévoirait des formations en ligne ouvertes à tous (FLOT)... Autre piste avancée, celle de faire payer plus d'impôts aux navetteurs et de réduire la fiscalité immobilière pour ceux qui viendraient s'installer à proximité de leur lieu de travail. Il y a aussi l'idée de rassembler les moyens financiers au sein d'un seul fonds pour les mettre à disposition d'investisseurs privés à raison d'1 euro d'origine publique pour 5 euros investis par le privé. D'autres pistes sont évoquées comme celle de créer une plateforme où se trouveraient toutes les données en temps réel ou d'élaborer une fiscalité nulle pour les employés de start-ups technologiques, ou encore fusionner l'ULB et l'UCL. En matière de mobilité, on pourrait, pensent les Onze, prendre des initiatives pour devenir un acteur de pointe dans la technologie de la voiture autonome. Et pour les questions d'environnement, mettre en place une appli officielle qui aiderait chacun à calculer son bilan carbone global et encouragerait à le diminuer. (Belga)

Nos partenaires