O'Cool: les banques ont refusé un crédit pour développer un nouveau concept

29/08/13 à 15:40 - Mise à jour à 15:40

Source: Trends-Tendances

La chaîne de supermarchés de produits surgelés O'Cool a déposé, jeudi, le bilan devant le greffe du tribunal de commerce de Gand, a confirmé le greffe.

O'Cool: les banques ont refusé un crédit pour développer un nouveau concept

Les supermarchés de produits surgelés 0'Cool ont déposé le bilan jeudi non pas à cause de l'échec de la relance au mois de mai, mais plutôt à cause d'un refus des banques d'accorder un crédit à la chaîne destiné au développement d'une nouveau concept pour les magasins, a déclaré une source au sein de l'entreprise. A la mi-mai, un accord avait été trouvé entre O'Cool et les créanciers à propos d'un plan de remboursement, activant ainsi la loi sur la continuité des entreprises (LCE). L'entreprise devait rembourser une somme de 54 millions d'euros à ses créanciers et en aurait déjà remboursé plus de la moitié.

Un nouveau financement était en effet sollicité par O'Cool afin de développer un nouveau concept pour ses supermarchés, mais les banques n'auraient pas autorisé un nouvel emprunt la semaine dernière. L'entreprise, qui ne dispose plus d'assez d'argent pour constituer un nouveau stock, n'a ainsi pas eu d'autre option que de déposer le bilan.

Selon cette même source, O'Cool compterait environ 140 membres du personnel et non 200. L'entreprise avait déjà fait savoir qu'elle ne souhaitait pas faire de déclarations à la presse.

Le bilan a été déposé aux noms des sociétés Frost Invest, Be Cool et
Naturello, toutes inscrites au même siège d'O'Cool à Drongen(Tronchiennes). Le tribunal devra se prononcer sur la faillite. L'affaire sera traitée au plus tôt vendredi après-midi.

O'Cool, qui dispose actuellement de 51 magasins en Belgique selon son site internet, connaît des problèmes depuis longtemps. En difficulté depuis début 2012, le groupe O'Cool avait reçu, le 21 mai 012, un délai de 6 mois de protection sous le régime de la Loi sur la continuité des entreprises (LCE). En novembre 2012, ce délai fut prolongé jusqu'au 21 mai 2013. Durant cette période, O'Cool a réduit le nombre de ses magasins qui sont passés de 110 à 60.

Le syndicat socialiste SETCa n'est pas surpris de l'annonce de dépôt de bilan de la chaîne de supermarchés de produits surgelés 0'Cool mais espère qu'un repreneur se manifestera, a-t-il indiqué jeudi. Les magasins restent actuellement ouverts.

Le CEO d'O'Cool, Ivan Lippens, a déclaré aux syndicats, jeudi, lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire que toutes les pistes avaient été explorées afin de résoudre les problèmes. "C'est regrettable, mais ce n'est pas vraiment une surprise. Les problèmes durent déjà depuis plus d'un an. Nous espérons une reprise et un redémarrage. Il n'est pas exclu qu'un repreneur se manifeste après la faillite", souligne Katrien Degryse du SETCa. Ce dernier semestre, O'Cool est passé de 110 à 51 magasins dont 31 en Flandre et 20 en Wallonie.

Beaucoup de questions chez les 200 membres restants du personnel

Les 200 membres du personnel restants de la chaîne de supermarchés de produits surgelés O'Cool se posent beaucoup de questions, selon le syndicat libéral CGSLB. "Beaucoup de travailleurs se doutaient que cette faillite allait se produire. Toutefois, l'inquiétude reste importante", indique Johan Vandycke de la CGSLB.

Tout comme le syndicat socialiste, la CGSLB espère qu'un repreneur se manifestera. "Le personnel se demande par ailleurs si les jours prestés seront payés. La CGSLB fera part de ces inquiétudes au curateur", ajoute le syndicat libéral.

En savoir plus sur:

Nos partenaires