Nucléaire : "Les bénéfices doivent revenir aux consommateurs !"

17/02/11 à 14:28 - Mise à jour à 14:28

Source: Trends-Tendances

Les syndicats et employeurs présents au conseil général de la Creg, le régulateur belge de l'énergie, enfoncent le clou dans un accord unanime : si des bénéfices liés aux amortissements accélérés des centrales nucléaires sont engendrés, ils doivent être reversés aux consommateurs.

Nucléaire : "Les bénéfices doivent revenir aux consommateurs !"

© Belga

Le conseil général de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz, dans lequel siègent syndicats et employeurs, est arrivé mercredi à un accord unanime concernant les revenus engendrés par le nucléaire.

Si des bénéfices liés aux amortissements accélérés des centrales nucléaires en Belgique sont engendrés, les moyens financiers doivent être reversés aux consommateurs, selon le point le plus important de l'avis.

Ce dernier arrive après sept mois de réunions portant sur la structure des coûts de la production d'électricité issue des centrales nucléaires en Belgique. Ceux-ci sont répartis en coûts de combustible, d'exploitation, d'amortissement et de provisions.

C'est la première fois qu'autant les syndicats que les entreprises arrivent à un avis unanime sur ce que l'on appelle les stranded benefits, autrement dit les bénéfices des producteurs dus au fait que les centrales nucléaires ont été amorties de manière accélérée avant la libéralisation du marché de l'électricité belge, et pour lesquels les consommateurs n'ont pas reçu de compensations en retour de leurs efforts passés.

L'avis constitue un signal important adressé au gouvernement. Le conseil général de la Creg demande ainsi que des actions légales et gouvernementales soient prises pour permettre aux consommateurs de récupérer les bénéfices liés aux amortissements accélérés, via des prescriptions légales claires et suivant le calcul élaboré par le régulateur belge de l'énergie.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires