Nucléaire: la Rhénanie-du-Nord-Westphalie veut que Merkel fasse pression sur la Belgique

09/03/18 à 15:38 - Mise à jour à 15:45

Source: Belga

(Belga) Le land allemand de Rhénanie-du-Nord-Westphalie veut que la chancelière Angela Merkel fasse pression sur le gouvernement belge pour que la Belgique sorte comme prévu du nucléaire.

Armin Laschet, le ministre-président de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, land situé non loin de la centrale nucléaire de Tihange, a écrit une lettre à Angela Merkel. M. Laschet est, tout comme Angela Merkel, membre de la CDU, le parti chrétien démocrate allemand (conservateur). Dans sa missive, le dirigeant et le ministre local de l'Économie, Andreas Pinkwart, demandent à la chancelière de faire pression auprès du gouvernement belge pour qu'il réalise comme prévu une sortie du nucléaire. La Rhénanie-du-Nord-Westphalie demande depuis longtemps la fermeture "au plus vite" des réacteurs de Tihange et Doel, jugés trop vieux et trop peu fiables. L'épisode des micro-fissures dans la cuve de certains réacteurs belges n'a pas été de nature à rassurer les Allemands. Fin février, Armin Laschet est venu à Bruxelles pour rencontrer Charles Michel, le roi Philippe et le ministre-président flamand Geert Bourgeois. le Premier ministre belge s'est alors engagé à des "efforts de transparence" et a répété "sa volonté d'échanger des informations avec les autorités allemandes". (Belga)

Nos partenaires