"Novo Nordisk sous-évalue Ablynx", l'action de la biotech s'envole

08/01/18 à 07:42 - Mise à jour à 16:20

Source: Belga

Le conseil d'administration d'Ablynx juge que la proposition de rachat de Novo Nordisk la "sous-évalue fondamentalement", a réagi la société biotechnologique gantoise lundi, après la publication d'un communiqué par le groupe danois.

"Novo Nordisk sous-évalue Ablynx", l'action de la biotech s'envole

© Belga

Novo Nordisk a indiqué avoir formulé, les 7 et 22 décembre 2017, deux offres de rachat d'Ablynx mais avoir essuyé autant de refus. La seconde proposition valorise la biotech gantoise jusqu'à un maximum de 30,50 euros par action, soit environ 2,6 milliards d'euros, "ce qui représente une prime de 60% par rapport au cours de 19,12 euros de l'action Ablynx en date du 6 décembre 2017", veille de la première offre, a souligné Novo Nordisk. Cette nouvelle offre consiste en deux volets: 28 euros en cash auxquels s'ajoutent de possibles paiements supplémentaires pouvant atteindre 2,5 euros par action.

"Insuffisant", estime donc le conseil d'administration d'Ablynx, qui a reçu pour forger sa position l'assistance de "conseillers financiers et légaux". "Après un examen attentif, le conseil d'administration d'Ablynx a estimé à l'unanimité que la proposition de Novo Nordisk n'est pas dans les meilleurs intérêts de l'entreprise et de ses actionnaires et sous-évalue fondamentalement caplacizumab (une molécule proche de la commercialisation, NDLR), le pipeline d'Ablynx, la plateforme (d'anticorps 'nanobody', NDLR), la technologie, le personnel et le savoir-faire", poursuit le CEO de la société belge, Edwin Moses, ajoutant que la proposition actuelle du groupe danois "ne constitue pas en ce moment une base pour des discussions ultérieures".

L'action Ablynx prend près de 50%

L'action Ablynx, suspendue lundi à 9h à la demande de la FSMA, a pris près de 50% à la reprise de la cotation. A 15h09, le titre s'élevait à 31,38 euros (+48,02 %).

A la clôture vendredi, le titre Ablynx s'élevait à 21,20 euros, ce qui valorisait la biotech à plus de 1,58 milliard d'euros.

Complémentaires

Novo Nordisk, qui est leader mondial dans le traitement du diabète (production d'insuline et dispositifs d'injection), regrette que le conseil d'administration d'Ablynx refuse d'entamer avec elle des discussions et lui enjoint de le faire, "au bénéfice de toutes les parties prenantes".

Après analyse du portefeuille des produits en développement d'Ablynx, singulièrement la molécule caplacizumab, Novo Nordisk l'estime particulièrement complémentaire avec ses propres actifs, et notamment ses activités en matière d'hématologie (étude du sang et de ses maladies). Novo Nordisk s'intéresse également à la plateforme "nanobody" (anticorps) d'Ablynx, au sujet de laquelle elle a d'ailleurs entamé avec la société gantoise, en 2015, une collaboration en matière de recherche. Novo Nordisk promet de continuer à investir dans cette plateforme et de maintenir la présence d'Ablynx dans la région de Gand.

Pour certains analystes, le groupe danois va devoir encore revoir son offre à la hausse s'il veut mettre la main sur la société belge.

Fondée en 1923 au Danemark, Novo Nordisk emploie plus de 40.000 personnes dans le monde. Outre le traitement du diabète, le groupe danois est également spécialisé dans le traitement de l'hémophilie et des déficits en hormone de croissance.

En savoir plus sur:

Nos partenaires