Nouvel actionnaire en vue pour la Sonaca

20/01/11 à 15:19 - Mise à jour à 15:19

Source: Trends-Tendances

ACE Management, société de gestion de portefeuilles spécialisée dans le secteur aéronautique, pourrait entrer dans le capital de la Sonaca, détenue à plus de 80 % par la Région wallonne. La CSC se dit "prudemment optimiste".

Nouvel actionnaire en vue pour la Sonaca

© Belga

La direction de la Sonaca à Gosselies a annoncé jeudi, lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, que la Région wallonne entamerait prochainement des négociations avec un investisseur privé potentiel, ACE Management, société française de gestion de portefeuilles spécialisée dans le secteur aéronautique.

La direction a indiqué qu'ACE Management serait autorisée à mener une opération de due diligence qui lui permettra de disposer d'un audit sur la situation de l'entreprise aéronautique. Le sort des négociations devrait être scellé avant la fin du mois de juin, d'après les informations syndicales.

Sonaca : "Le but de la Région n'est pas de revendre et de se retirer" (Marcourt)

La participation française prendrait la forme d'une minorité de blocage légèrement supérieure à 25 %, par augmentation de capital. "Le but de la Région n'est pas de revendre et de se retirer", a précisé Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l'Economie, présentant ses voeux à la presse à la brasserie du Bocq à Purnode (Yvoir).

Selon lui, l'opération permettra à la Sonaca, spécialisée dans la fabrication des bords d'attaque des ailes d'avion, d'élaborer des visions stratégiques d'avenir avec le groupe français, qui participe à d'autres activités du secteur aéronautique, grâce à sa proximité avec le financier Safran et Airbus. ACE peut aider la Sonaca de façon opérationnelle, tant financièrement qu'industriellement, mais ne désire pas entrer dans le management opérationnel, a-t-il précisé.

La présence de capitaux publics dans des entreprises ne traduit pas une vision idéologique mais bien la volonté d'être utile au moment où cela est nécessaire, a répété le ministre. Refusant tout désengagement qui équivaudrait à un désintérêt, il estime néanmoins que, s'il est profitable pour Sonaca que la Région se retire de son actionnariat, il n'y verrait pas d'inconvénient : "Si le partenaire fait une proposition de changement de majorité, on l'examinera" mais pour l'instant, "nous sommes dans les fiançailles et on espère se marier", a conclu le ministre.

Nouvel actionnaire pour la Sonaca : la CSC "prudemment optimiste"

La CSC s'est d'ores et déjà déclarée "prudemment optimiste". L'arrivée d'un investisseur privé dans le capital de l'entreprise, détenue à plus de 80 % par la Région wallonne, pourrait selon elle constituer une opportunité pour consolider l'avenir de la société, dernièrement touchée par une restructuration.

Le syndicat chrétien veut toutefois rester vigilant. Il craint que l'entreprise carolo ne serve qu'à fournir des renseignements à des souscripteurs présents au sein du portefeuille d'ACE Management.

Les derniers exercices ont été difficiles pour la Sonaca. En 2008 et 2009, elle a cumulé des pertes de 136 millions et 60 millions d'euros respectivement.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires