Nouveaux tests de consommation et d'émissions: l'épreuve de vérité pour la voiture

29/08/17 à 14:53 - Mise à jour à 16:38
Du Trends-Tendances du 24/08/17

A partir de septembre, les constructeurs automobiles seront obligés de publier les émissions des nouveaux modèles sur la base d'un test plus proche des conditions de conduite réelles. C'est une excellente nouvelle, mais quel en sera l'impact fiscal ?

C'est entendu : les mesures d'émissions et de consommation des voitures sont dépassées, elles ne correspondent pas à la réalité. Aucun automobiliste, aussi doué soit-il, ne peut reproduire aujourd'hui les chiffres de consommation très optimistes cités dans les brochures des constructeurs. La situation va s'améliorer à partir de septembre : une nouvelle norme appelée WLTP (Worldwide Harmonised Light Vehicle Test Procedure) devra être utilisée pour les nouveaux modèles qui sortiront dans toute l'Union européenne. " Ces modèles devraient, en moyenne, afficher une consommation et des émissions de CO2 environ 20 % supérieures au test utilisé jusqu'ici ", avance Guido Savi, directeur du consultant automobile HBC Group. Ainsi, une voiture qui annonce une émission moyenne de 100 grammes de CO2 par kilomètre passera environ à 120 grammes.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires