Nouveaux problèmes chez Proximus, les clients seront dédommagés

09/01/18 à 14:07 - Mise à jour à 16:41

Source: Belga

Proximus a rencontré de nouveaux problèmes techniques ce mardi matin. Lundi soir, une panne d'électricité dans un data center avait déjà privé des clients de Proximus TV de télévision.

Nouveaux problèmes chez Proximus, les clients seront dédommagés

© Reuters

Une panne générale s'est déclarée lundi soir dans un des data centers du groupe Proximus, avec pour conséquence que de nombreux clients de Proximus TV ont été privés de télévision à travers le pays. Normalement, dans un tel cas de figure, des systèmes d'électricité de secours se mettent en marche, mais ça ne s'est pas produit. Proximus cherche à savoir pourquoi ces systèmes de back-up ne se sont pas enclenchés. Pour l'heure, rien n'indique qu'une manoeuvre de sabotage se cache derrière l'incident.

"La panne s'est fait sentir à l'échelon national. Certains clients n'avaient aucun problème, d'autres ont rencontré des perturbations d'une durée allant de cinq minutes à une heure et demi. D'autres usagers encore ne pouvaient regarder que certaines chaînes. L'ampleur de la panne a pu être évaluée par le fait que notre call-center a rapidement été surchargé d'appels", a souligné la directrice de la communication, Nele Van Malderen. Vers 21h15 lundi, le problème était résolu.

De nouvelles perturbations ont toutefois été constatées mardi matin. "Le site internet de Proximus était inaccessible par moments et certains clients ont rencontré des problèmes avec internet et l'envoi de SMS", a indiqué Mme Van Malderen. Proximus étudie toujours la cause de ces instabilités.

Les 'bouquets' en compensation

Face au désagrément occasionné, les abonnés de Proximus TV recevront une compensation de l'ordre de deux semaines d'accès à l'ensemble des 'bouquets' qui sont normalement payants.

L'opérateur de télécommunication n'offre des compensations qu'aux clients TV, en ce compris les abonnés qui n'ont rencontré aucune perturbation lors de la première panne survenue lundi soir.

L'entreprise les informera directement de la manière dont ils pourront activer cette compensation.

Concrètement, ils auront accès gratuitement à l'ensemble des bouquets Proximus comprenant notamment du football belge, des films, des séries et des programmes pour enfants.

De Croo veut rendre obligatoires les compensations

Le ministre fédéral des Télécoms, Alexander De Croo, veut obliger les opérateurs de télécommunications à accorder des compensations à leurs clients en cas de longues interruptions du service. Il espère que son projet de loi sera approuvé, le mois prochain, en première lecture par le conseil des ministres, indique mardi son cabinet. Une consultation avec les entités fédérées devra ensuite avoir lieu.

Le ministre De Croo s'inspire pour son projet de loi de ce qui se passe aux Pays-Bas, où il existe depuis juillet un cadre légal en cas de perturbations du réseau. En Belgique, les sociétés de télécoms ne sont pour le moment pas obligées d'offrir des compensations à leurs clients. Dans les pays nordiques par contre, les opérateurs ont l'obligation de dédommager leurs abonnés en cas de panne d'au moins 12 heures, en remboursant un ou plusieurs jours du montant de la redevance d'abonnement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires