Nouveau le 1er octobre - Fin des quotas européens de production de sucre

28/09/17 à 05:39 - Mise à jour à 05:42

Source: Belga

(Belga) Le système de quota sucrier en vigueur dans l'Union européenne depuis 1968 tirera officiellement sa révérence le 1er octobre 2017. Entrés en vigueur en 1968, ces quotas avaient pour objectif de garantir la production. Leur abolition ouvre la voie à une libéralisation du marché. Les groupes sucriers européens pourront dès lors produire autant de sucre qu'ils le souhaitent. Le prix de référence européen pour le sucre disparaîtra quant à lui, tout comme les prix minimums garantis pour les producteurs de betteraves.

Le système de quota sucrier a été introduit lors des premiers règlements de la politique agricole commune (PAC) sur le sucre, en 1968, en même temps qu'un prix de soutien aux producteurs (à un niveau significativement plus élevé que le prix de marché mondial). Le 30 septembre prochain à minuit, ces quotas de production de sucre prendront officiellement fin. Cette abolition du contingentement de la production aura pour corollaires, la disparition du prix de référence européen pour le sucre et du prix minimum garanti de 26,29 euros par tonne de betteraves sucrières. L'Union européenne produit environ 50% du sucre de betterave consommé dans le monde, ce qui en fait le premier producteur mondial. Toutefois, le sucre de betterave ne représente que 20% de la production mondiale de sucre. Le reste est issu de la canne à sucre, dont l'UE est le principal importateur. La production de sucre européen au cours de l'année de commercialisation 2016/2017 a été provisoirement estimée par la Commission européenne à 16,66 millions de tonnes. (Belga)

Nos partenaires